Rentrée des classes: case rigide ou gigbag pour votre guitare ?

Le case, fidèle compagnon dans l’ombre du maitre (Jacques Stotzem)

Les cours reprennent ! Les instruments sagement rangés vont reprendre leurs aller-retours entre la maison, la salle de classe et, pour les plus chanceux, la direction les backstage des concerts. Une guitare acoustique, ou électrique, reste un objet fragile, qui nécessite quelques précautions lors du transport.

Que choisir, dans un éventail allant de la housse en plastique zippée au case rigide en fibre de verre ?

Les éléments déterminants seront la valeur (sentimentale et/ou marchande) de votre instrument, votre budget et surtout le degré de protection souhaité et le poids que vous souhaitez transporter. En tous les cas, la guitare doit être maintenue fermement en place, une protection qui n’est pas ajustée, ne sera pas efficace.

La boite en carton du magasin:

Elle est gratuite (si on vous la donne, demandez la), très légère et ne protège de rien, pas même de la poussière.

Mon avis: N’en attendez rien, mais si vous avez de la place, conservez la pour y mettre une guitare dans un case, pour protéger le case des griffes et des salissures pendant un transport !

La housse zippée:

En tissu ou simili-cuir, sans rembourrage, ni renforts, elle dispose d’une poignée, d’une tirette, parfois d’une sangle et d’une poche pour les partitions. Souvent offerte avec la guitare, elle protège de la poussière, mais elle ne protège ni des chocs, ni des chutes. Il n’y a pas de soutien pour le manche. Les modèles possédant une tirette dans le bas où on doit enfiler la guitare désaccordent l’instrument. Vous risquez de faire des petits coups dans le vernis avec la fermeture éclair.

Combinez cet genre de housses avec un peu de distraction, l’oubli de fermer la tirette, ou l’envie de la poser dressée contre une table et vous casserez votre tête de manche ou une mécanique tôt ou tard. Si vous tombez sur votre guitare, elle est cassée. Si vous vous asseyez dessus, elle est cassée … si la clé en croix glisse dans le coffre de la voiture lors d’un freinage, elle est cassée.

Mon avis: si votre guitare est très bon marché, vous pouvez vous en contenter, à condition d’être extrêmement soigneux et attentif.

Le Gigbag:

A ne pas confondre avec la housse mentionnée ci-dessus. Un vrai gigbag a des caractéristiques techniques plus étoffées: rembourrage et renforts, soutien du manche, système de portage en sac à dos, parfois des inserts rigides ou semi rigides, une poche à accessoires, une tirette qui fait le tour de la guitare et permet de dégager l’instrument en entier. Un bon gigbag garde partiellement sa forme, même quand il n’y a pas de guitare dedans

Mon avis: une bonne option qui combine légèreté et protections pour une utilisation de nomade urbain (par exemple: les transports en commun). Attention toutefois aux environnements à risque, comme le transport dans un coffre de voiture, ou un backstage. Un flightcase ou un ampli déplacé maladroitement ou pire, posé sur la guitare (cas vécu !), aura des conséquences désastreuses.

Les case rigides:

Si vous avez une bonne guitare, ne lésinez pas sur le budget pour sa protection. Une guitare à 3000 euros, mérite un case à 300 euros !

Il faut se méfier de certains cases en plastique semi-rigide (ou en carton bouilli),  ainsi que ceux en polystyrène, dont le dégré de protection s’apparente plus à celui du gigbag. Le poids est malheureusement un bon indicateur. Il existe des sangles de portage combinant les avantages du coffre rigide avec ceux du portage sur le dos.

Pour un transport en voiture, avec le matériel du groupe ou pour une vie et survie de guitare de backstage, le case est incontournable. Le case offre une protection temporaire contre les variations brutales de température ou d’humidité, car il mettra un peu de temps à se réchauffer ou à se refroidir, et on pourra contrôler le degré d’humidité a l’intérieur avec les accessoires adéquats.

Si vous prenez l’avion, un case en fibre de verre, lourd et quasiment indestructible sera « suffisant », moyennant certaines précautions. Tout autre option (à part le transport en cabine) sera une prise de risque inconsidérée.

Mon avis: le meilleur choix, pour toute guitare dépassant les 400 euros. Si vous ne changez pas de type de guitare, avec un peu de chance, un bon case vous servira pour plusieurs des guitares de votre vie.

Quelques conseils pour bien utiliser votre case:

Ménagez votre guitare, même enfermée ! Même à la maison, votre guitare est à l’abri dans son case. Attention aux chutes, posez le à plat quelque part. Attention aux accessoires se promenant librement dans la case, vous avez le compartiment à accessoires, utilisez-le. Placez un hygromètre si votre guitare le mérite. Attention aux papiers et aux livres posés sous la guitare … certains solvants pour encre aiment le vernis des guitares !

Fermez TOUJOURS au moins une attache ! Si quelqu’un (ou vous même !) déplace la guitare, vous n’aurez pas à le regretter.

Bonne rentrée !

(1 commentaire)

  1. Personellement, j’utilise un gigbag Reunion Blues et mon électrique a pris l’avion avec et ne se déplace plus que dans celui là désormais. Cher et assez lourd mais très efficace.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.