Polissoir, lime, crème, mon minimum pour les ongles

Mais tu joues aux onglets ?

Pourquoi entretenir ses ongles avec un bloc polissoir quand on joue avec des onglets en plastique ?

Tout simplement parce qu’il faut le faire. Pour commencer, à la main droite, c’est une question de confort. La pression de l’onglet en plastique ou en métal sur le bord des ongles peut être très désagréable et provoquer des blessures et des douleurs dans la zone d’insertion du bord de l’ongle sous la peau. Cette zone doit rester impeccable.

Ensuite, à la main gauche, c’est une question de toucher du manche. Un ongle trop long empêche de trouver le bon appui avec la pulpe du doigt. Un ongle plus court permet plus de propreté dans les hammer et les pulling-of (qu’on ne fait a priori pas à l’ongle).

Et pour finir, on dit que nos mains parlent de nous, autant qu’elles soient aussi soignées que notre vocabulaire. Quand on joue, les gens regardent nos mains, il faut proposer un spectacle agréable et soigné de ce côté-là aussi.

Bloc polissoir, lime droite, crème protectrice 

C’est mon minimum à moi. Évidemment, la pince à ongles permet de commencer le travail, mais j’ai tendance à préferer un ongle limé à un ongle coupé pour des questions de finition et de précision.

Je suis un grand fan du bloc polissoir de chez Body Shop (article non-sponsorisé). Le mien commençait à accuser son âge. Avec le temps, limer avec lui me semblait moins satisfaisant. Je le sentais moins impliqué qu’à nos débuts. 

Bloc polissoir (Body-shop)

Bloc polissoir (Body-shop)

J’ai donc profité de mon petit tour dans les magasins pour en racheter un, avec une grande lime droite que je compte utiliser pour le gros oeuvre. Le nouveau polissoir est rose bonbon, mais je pense que je survivrai.

Bloc polissoir, lime droite, crème au chanver (Body-shop)

Bloc polissoir, lime droite, crème au chanver (Body-shop)

Chacune des faces est dédiée à une utilisation spécifique : limer,  lisser, adoucir, faire briller. Le fait de lisser et d’adoucir est très important pour éviter d’accrocher les cordes avec des petites irrégularités de l’ongle. Attention, il ne faut pas abuser de la face qui fait briller sur la surface de l’ongle. Elle a tendance à affiner l’ongle ce qui a pour conséquence de le fragiliser. En pratique, un petit aller-retour suffit pour finir le travail proprement .

La crème de la crème

(Oui, ok, ce titre est pourri, je plaide coupable)

La crème au chanvre du même magasin est également un de mes produits fétiches à la mi-saison et en hiver. En plus, le format tout mini-mimi est parfait pour le sac ou le plumier. Mais si  elle est un peu trop grasse pour être appliquée avant de jouer, elle convient très bien pour le petit matin blême et froid. Appliquée avant de jouer, elle risque de graisser le manche et les cordes. Pour cet usage, je préfère des produits spécifiques, comme le PrePLAY. Mais la crème au chanvre assouplit et nourrit bien le contour de l’ongle, ce qui évite les soucis, tant à droite qu’à gauche. Le gros stick de dermophile indien est une alternative intéressante.

Voilà mon secret à moi, qui n’en est plus un maintenant. Et vous, vous faites quoi ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.