fbpx

Podcast : faire le grand saut … dans l’eau froide

Voilà après avoir acheté le matériel et longuement disserté sur le fait de réaliser un genre de podcast, j’ai franchi le pas avec un premier épisode. Je vous invite à le découvrir ici :

J’ai fait le grand saut dans l’eau froide … et je vous livre mes impressions à chaud. Finalement, ce n’est pas si difficile de parler face caméra. Et j’avais une assez bonne idée de ce que je comptais raconter. 

J’ai quand même un peu reculé avant de sauter en ne passant pas en vrai « live » parce que je voulais valider une série de choix techniques. Notamment l’installation, l’image, le son et les changements de scènes avec l’iPad. 

Les retours, quels retours ?

Evidemment, il s’agit d’un processus qui va s’améliorer au fil du temps, au gré des commentaires. J’ai déjà un petit regret de ne pas avoir fait deux épisodes de ce podcast, un premier pour parler de « Contes & Guitare » avec Rumelin et un second pour évoquer les aspects techniques. Mélanger les deux dans un seul épisode est peut-être un peu confus. J’ai eu quelques commentaires encourageants. Evidemment il s’agit d’un sujet de niche, je ne m’attends pas à une explosion soudaine.

N’hésitez pas à me faire des retours également, en commentaire ou via ma page Facebook ou mon compte Twitter.

Mais ! Le podcast, pour qui et où ?

On ne va pas tirer de conclusions trop hâtives après un épisode. Mais je constate que Facebook garde la sale manie (ou le modèle économique, selon les points de vue) de réduire artificiellement la visibilité de contenus qu’il estime monnayable.

Comparé à d’autres contenus sur ma page, l’exposition est extrêmement faible. Alors qu’il s’agit d’un format jugé « idéal » pour un artiste pour toucher le public. Le but est évidemment d’inciter à payer pour la visibilité manquante. C’est le jeu.

Mais quand on n’est pas derrière un compte qui monnaye son contenu ou vend des produits directs ou dérivés, le jeu a parfois un goût un peu amer. Je peux flatter mon ego un peu en mettant quelques euros pour avoir des vues, mais combien vaut mon ego ? Je l’ai déjà fait par le passé, pour explorer le processus et ses résultats. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça fonctionne très bien.

A moi d’explorer d’autres plateformes dédiés à ce type de formats style podcast ou streaming live, comme Twitch, par exemple. Je peux également multistreamer sur plusieurs plateformes. Mais avant, je vais encore travailler la forme et le fond. 

Mais cette fois-ci, je me fixe une date de sortie pour ne plus attendre six mois !

1 Commentaire

1 ping

    • Nadia Schorkops sur 9 septembre 2021 à 8 h 22 min
    • Répondre

    wow super Idee; Und du kommst super gut rüber. Freu mich von dir zu hören

  1. […] Saint-Remacle de Verviers. Des tournages dont je vous parlais dans l’épisode 2 de mon podcast. Piqure de rappel ci-dessous pour ceux qui l’ont manqué […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.