Au revoir les forums et l’un ou l’autre groupe Facebook …

Pour bien commencer l’année, j’ai quitté  l’un ou l’autre groupe Facebook et des forums où je traînais. Ouais je sais, quand on quitte un groupe Facebook ou un forum pas besoin de poster un message avant. Je me suis d’ailleurs abstenu de le faire. Au milieu des 10.832 utilisateurs du machin ma présence parfaitement dispensable passera complètement inaperçue.

Pourquoi en parler alors ?

Parce que c’est avant tout à moi que j’en veux de prendre parfois les choses trop à coeur. Je ne peux quand même pas laisser dire une horreur pareille ??? Ben en fait, si, je peux. Et je vais même m’abstenir de la lire dorénavant.

C'est pas un aéroport ici, pas besoin d'annoncer ton départ d'un groupe Facebook …

C’est pas un aéroport ici, pas besoin d’annoncer ton départ d’un groupe Facebook …

Pourquoi quitter le forum, pourquoi le groupe ? Parce que !

Pour les forums c’était simple, ils étaient moribonds. Dans les groupes Facebook c’est le bon sens et la convivialité qui sont mourants. Tout à coup, j’ai ressenti une énorme lassitude vis-à-vis de mon incapacité à ne pas répondre plus ou moins sérieusement à ces débats sans fins dans les groupes sur des thèmes aussi variés que :

  • “technique et vitesse” vs “émotion”
  • le meilleur … guitariste, ampli, matos, effet, concert, règlage, jeu de corde, câble … 

Finalement pas si variés, la liste tient en deux points.

Vieux con ? Affirmatif !

Je lisais consciencieusement ces longues suites de dialogues de sourds empreints de mauvaise foi et nourris de trolls. Je constatais les problèmes générationnels et le manque de recul de tous côtés sur des sujets subjectifs au possible. Et les trolls se dévorant entre eux, je n’étais pas en reste. Ca aurait pu être drôle si les gens avaient de l’humour et de la répartie, ou une conscience de leur mauvaise foi, mais ce n’est que lourd.

En colère ? Affirmatif !

Parfois j’ai osé vouloir m’intéresser à des genres que j’ai toujours ressentis comme mineurs ou anecdotiques pour m’ouvrir l’esprit. Mais on cultive un certain entre-soi moqueur qui ne permet pas la main ou l’oreille tendue.  S’ils ont remarqué mon absence, certains se diront qu’ils ont remporté une victoire. Personnellement, me réapproprier mon temps perdu, et un peu de paix intérieure me semble une victoire qu’aucun sursaut d’orgueil ne peut égaler.

Prétentieux ? No comment !

Je n’ai pas la prétention de croire que je détiens une quelconque vérité, ou que je n’ai pas trollé à mon tour ou usé de sophismes ou de mauvaise foi. Mais de temps à autre j’avais le plaisir de répondre sérieusement à une question, plaisir gâché par le déferlement d’âneries, de mythes à propos de la guitare ou de trolls purs et simples noyant quelques réponses sensées dans un océan de charabia. Un autre, sûrement plus savant que moi répondra dorénavant. Quant à poser une question soi-même, oublie.

Grammar-nazi ? Affirmatif ! 

Combien de fois je réfrenai, par respect pour les chartes, l’insulte face au manque le plus élémentaire de courtoisie dialectique. Le niveau d’orthographe ou de grammaire étaient déjà source de frustration quand il me fallut déchiffrer le sens d’une question ou d’une réponse, une ride pensive au front. 

Content ? Affirmatif !

Mais finalement, tout bien réfléchi, quelle est la valeur ajoutée de la participation à ces groupes pour moi. Ma participation m’a valu des visites bienvenues sur l’un ou l’autre billet de ce site. Pour le reste quelle perte d’énergie, quelle frustration. Ces groupes traitent à 95% de l’univers de la guitare électrique, les rares sujets qui m’intéressent vraiment y sont noyés. Je suis d’ailleurs resté membre de quelques groupes moins électriques dans tous les sens du terme.

C’est définitif ? No comment !

Je fais une pause. Comme l’enfant en colère, je m’envoie dans ma chambre et je reviendrai quand je serai calmé. Ou pas. On verra. On s’en fout. Vive 2018 !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.