Un câble smartphone avec télécommande pour mes in-ears Shure SE215 ?

Finalement, je ne me sers pas exclusivement de mes in-ears Shure SE215 pour la scène. Pour m’habituer au son et au confort, je les ai d’abord emmené aussi dans les transports ou au bureau. Et j’ai fini par les adopter occasionnellement en raison de leur encombrement réduit. Si mes écouteurs Plantronics Backbeat Pro sont plus confortables de manière générale, je les préfère aussi pour une autre raison. J’aime laisser mon téléphone dans ma poche pour téléphoner et pouvoir commander lecture, arrêt et volume depuis mon casque. Et si je pouvais équiper mes in-ear Shure d’une télécommande sur le câble ?

Shure RMCE (Remote + Mic accessory cable)

Shure RMCE (Remote + Mic accessory câble)

Shure RMCE (Remote + Mic accessory câble)

L’accessoire n’est pas donné, mais j’ai toujours un “ancien” iPhone 6s et l’ancien modèle avec un minijack est en promotion actuellement. Le nouveau modèle Shure RMCE-LTG avec un port lightning coûte environ le double et le Shure RMCE-BT1 en Bluetooth est au même prix (sans les écouteurs). On trouve évidemment des “knock-offs”, le nom poli pour des copies de sous-marques à des tarifs plus avantageux. Difficile de les recommander tant la qualité peut varier sur ce genre de produits.

Si vous ne possédez pas encore d’écouteurs Shure, dans tous les cas, la meilleure option d’un point de vue financier sera sans doute d’acheter un kit complet avec les oreillettes.

Prise en main 

Le changement de câble s’opère sans anesthésie et sans souci. Chaque oreillette s’attache au câble grâce un petit connecteur doré qui se désolidarise par une petite traction. Le nouveau connecteur se met en place avec un click audible.

Shure RMCE (Remote + Mic accessory câble)

Shure RMCE (Remote + Mic accessory câble)

Le câble fait bonne impression, il n’est pas trop rigide sans donner l’impression d’être fragile. Il est noir et me semble un peu plus court que le câble transparent que j’avais d’origine sur mes écouteurs. La longueur de 127 cm est suffisante pour glisser le téléphone dans la poche avant de pantalon, mais si j’étais un peu plus grand et si je voulais glisser le téléphone dans une poche latérale de pantalon cargo, ce serait sans doute un peu juste.

Comme pour le câble d’origine, les premiers centimètres des câbles au niveau des oreillettes sont rigides.  Ils peuvent être formés pour épouser le contour de l’oreille. J’ai commencé par placer les oreillettes comme d’habitude, avec le câble qui descend derrière mon dos. Je me suis rendu compte très vite qu’avoir une télécommande posée dans le dos, entre ma nuque et mes omoplates n’allait pas être pratique au quotidien 🙂 Que ce petit moment de solitude reste entre nous ! Après ce constat de ma popre étourderie, j’ai fait le tour de mes pavillons d’oreille pour faire revenir le câble devant, voi-là, c’est mieux.

Les contrôles sur la télécommande

Les contrôles ne se limitent à la lecture, ou l’arrêt. Un double click permet de passer au morceau suivant, un triple click (pas toujours facile à réussir) permet d’aller au morceau précédant. Un appui long permet de démarrer l’assistant vocal Siri. Le son n’a pas l’air affecté par le câble. J’ai passé quelques appels. Mes interlocuteurs m’entendaient haut et clair. La sensation d’oreille bouchée est un peu déroutante pour parler. Mais je ne suis pas un obsédé du téléphone en déplacement, je préfère généralement “clavarder”. 

Pour conclure

Pouvoir transformer mes in-ears en une solution nomade complète, ça vaut bien 8 piments.

Sinon, si vous préférez un casque circumaural en Bluetooth avec réduction de bruit, il y a toujours l’excellent Plantronics Backbeat Pro, qui en est à sa seconde édition, avec un look plus classe. Ce casque survole les tests et en plus maintenant il est beau ! 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.