fbpx

« L’après » ou la routine d’après concert

Je vous parle beaucoup de « l’avant » et du « pendant » dans mes comptes-rendus. Mais que se passe-t-il après. Là aussi, j’aime avoir une petite routine qui permet de garder le contrôle et d’avoir du matériel en bon état, prêt à partir. Je le fais rarement le soir même, mais je m’y consacre souvent le lendemain au plus tard. J’en connais qui jettent le matos dans un coin et s’ouvrent une bière. Ce sont les mêmes qui dénoueront les câbles lors du prochain soundcheck ou quémanderont un câble ou une batterie auprès des autres musiciens. Ca peut arriver, n’en faisons pas une habitude.

Ca manque de discipline tout ça !

Après un concert, ça manque de discipline tout ça !

La checklist

  1. L’idéal c’est de tout bien ranger à la fin du concert, mais ce n’est pas toujours possible et rarement parfait, 
  2. je déballe et je vérifie tout,
  3. au début, je laisse les instruments dans les flight-cases pour éviter chutes et accidents pendant que je manipule les objets lourds et encombrants,
  4. je replie correctement et range tous les pieds (pied de sono et de micro, pieds d’instrument) pour faire de la place, 
  5. je relâche un peu les serrages des divers pieds à la main, ça ne sert à rien de tout laisser serré à fond au repos, ça évite que ça se bloque pour une prochaine fois,
  6. je range et j’inspecte la sono ou l’ampli et remet les potards à zéro,
  7. j’inspecte, je déroule et je roule correctement et range mes câbles, le fait de les passer dans la main permet de sentir si ils sont « croqués » par le transport, 
  8. je range micros et autres accessoires délicats à leur place (capodastres, onglets, etc.),
  9. je retire les piles des appareils pour éviter les fuites d’acide, souvent je laisse la pile dans l’étui ou l’emballage de l’appareil pour ne pas l’oublier et je la teste avant de partir pour une autre date,
  10. une fois l’espace bien dégagé, je sors les instruments, je les inspecte, je les nettoie sommairement,
  11. je réaccorde tous les instruments minutieusement, je n’aime pas laisser un instrument désaccordé au repos,
  12. j’en profite pour reconstituer des ensembles cohérents, comme par exemple ma sono complète ou ma malette complète pour les in-ears.
Tout est prêt à repartir !

Après: tout est prêt à repartir !

Les in-ears, prêt à partir

Après : les in-ears, prêt à partir

Tout est prêt pour partir sur une autre date ou relancer une répet. Sans devoir ranger, trier et chercher après ses jeunes.

La sono prête à repartir !

Après : la sono prête à repartir !

Alors, maniaque ou organisé ? La limite est floue… 

Après tout, c’est de cette manière qu’on tire le meilleur de son matos en termes de durée de vie. On garde un oeil sur l’usure pour anticiper réparations et remplacements. On s’évite pas mal des stress inutile pour des choses oubliées ou qui vous lacheront pendant le prochain soundcheck.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.