«

»

Mar 29 2016

Imprimer ce Article

Test audio de la caméra Zoom Q8

Après avoir parcouru les spécifications techniques de la caméra, il est temps de voir ce qu’elle a dans le ventre avec un test audio.

La guitare acoustique est un instrument notoirement difficile à enregistrer car elle mélange une gamme de fréquence étendue, une plage dynamique allant des nuances extrêmes aux sons percussifs. Lorsqu’elle est enregistrée en solo, elle perd facilement son naturel si le timbre est altéré lors de l’enregistrement.

Test audio de la caméra Zoom Q8 en conditions réelles

Test audio de la caméra Zoom Q8 en conditions réelles

Jacques Stotzem s’est sympathiquement prêté à l’exercice de me jouer deux extraits de ses compositions.Grâce à l’enregistreur multipiste, j’ai ainsi pu comparer:

  • la paire de microphones stéréo XY
  • une entrée ligne (Un Fishman Ellipse matrix Blend qui sort dans le Fishman ToneDEQ)
  • un micro placé devant la guitare
  • un mix des trois sources sonores

Finalement, ce sont là les scénarios classiques pour l’enregistrement d’une guitare.

Test audio : configuration de l'enregistrement

Test audio : configuration de l’enregistrement

Pour ce test audio, nous avons débranché le compresseur, le limiteur et le leveler de la caméra, ce qui nous a obligé à être prudent sur les niveaux d’enregistrements. Pour pouvoir garder le maximum de latitude de travail en post-production, c’est un bon réflexe, car il est très difficile, voire impossible de récupérer un son trop compressé. Je n’ai pas travaillé le son, à part une normalisation à 0 dB.

Malgré la présence de boutons physiques pour régler les niveaux d’entrée, il faut du doigté pour trouver la bonne position. Il faut que le son soit assez fort pour garder un bon ratio signal/bruit, pas trop fort pour ne pas saturer les entrées. La possibilté d’armer les pistes séparément vient à point pour ajuster le niveau et nous avons pu apprécier la possibilité de monitorer le son au casque, pour trouver le meilleur placement du micro devant la guitare. Les couleurs des indicateurs de niveau m’ont été bien utiles: vert ok, jaune attention, rouge trop fort. J’ai réglé le niveau pour que le signal tape à la fin du jaune et que les différentes sources aient des niveaux semblables.

En raison du micro directement fixé sur le chassis de la caméra, celle-ci est très sensible aux bruits de manipulation. Cette caméra est faite pour être fixée. Pour ce test, ma caméra était perchée sur mon iGrip de chez IK Multimedia (qui sert de trépied, de selfie stick pour caméra ou smartphone), et j’ai simplement pointé la caméra vers la guitare.

Ma conclusion:

A la fin de ce test audio « avec des vrais morceaux de Jacques Stotzem dedans », je constate que le son des entrées est vraiment très propre. Un léger souffle est présent sur les micros XY, mais si le niveau de l’entrée est correctement réglé, ce n’est pas rédhibitoire et largement supérieur en qualité et en définition à ce que j’ai pu entendre avec d’autres caméras. Le micro respecte le son, il ne détimbre pas la guitare et se révèle sensible aux nuances. La spatialisation du son est naturelle à mon goût, j’ai retrouvé l’acoustique de la pièce dans laquelle le test a eu lieu. (Il faudra un jour que je vous parle des gens qui se filment dans leur jardin avec une reverb de cathédrale ou de grotte).

Attention aux bruits de manipulation ou chocs au support de la caméra qui risquent de gâcher les enregistrements. Les micros ne sont pas isolés mécaniquement de la caméra et les chocs seront transmis et enregistrés. Il faut installer la caméra, prendre le temps de régler les niveaux et puis ne plus trop y toucher, ou choisir des moments d’images perdues. « Setup and forget » comme on dit en anglais. Un stylet pour écran tactile et un peu de doigté peuvent aider à ajuster un réglage sur l’écran avec un minimum de perturbations.

On pourra juger que l’une ou l’autre source manque de ceci ou de cela, mais c’est oublier que je vous livre des prises brutes, et qu’une fois la prise réalisée, on pourra retravailler le son à sa guise en disposant d’une matière brute propre sans devoir commencer par corriger les défauts de la prise.

Comme je m’y attendais, pouvoir mixer différentes sources flatte le son d’une vidéo, c’est un véritable plus pour réaliser des vidéos à la qualité sonore somme toute impressionante. Oui, j’avoue que je suis impressionné. Je m’attendais à quelque chose de bien en testant cette caméra pour bax-shop.fr, mais je n’aurais pas pensé disposer de prises aussi bonnes à la sortie de la caméra.

Lien Permanent pour cet article : http://guitar.vanlochem.be/test-audio-de-camera-zoom-q8/

(1 commentaire)

5 pings

  1. alex

    interesante

  1. Le micro-casque t.bone HC-444 TWS - Ma guitare et vous

    […] tellement pris par mes tests de caméra que j’ai omis de vous présenter le petit nouveau dans mon écurie de matos: le micro-casque […]

  2. Ma wishlist de musicien fauché - Ma guitare et vous

    […] des enregistrements avec la caméra Zoom Q8 j’ai parfois envie de déplacer la prise de son au plus près de la source sans modifier mon […]

  3. Zoom MSM-1 : pince de fixation de caméra sur pied de micro - Ma guitare et vous

    […] vous ai parlé longuement de la caméra Zoom Q8. Voici un de ses accessoires, la pince de fixation Zoom […]

  4. 2016, le bilan de mon année musicale - Ma guitare et vous

    […] qu’il s’agisse de tests d’amplis, de microphones ou de caméras comme le test de la caméra Zoom Q8 que j’ai réalisé en partenariat avec […]

  5. Enregistrement numérique : le décibel FS et la saturation - Ma guitare et vous

    […] à la publication de ma vidéo sur la prise en main de la caméra Zoom Q8, je reçois pas mal de questions et des commentaires sur les réglages vidéo et audio. Bien […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>