fbpx

Le retour du Fishman SoloAmp SA220

Fishman Soloamp SA 220

Fishman Soloamp SA 220

Un petit “nouveau” vient de rejoindre l’écurie de mon matériel pour le live.

Il y a quelques années, j’avais testé un Fishman Soloamp (aka SA 220). J’aimais bien cet ampli pour la projection du son, sa puissance et sa maniabilité. Conçu pour un transport facile et un encombrement acceptable, c’est un bel outil destiné aux solistes chanteurs, et parfait pour un soliste instrumentiste. Avec son installation en colonne, il convient bien aux petites scènes où il projette son son à hauteur d’oreilles. Je lui trouve une certaine élégance également, mais c’est très subjectif.

À la suite de diverses péripéties liées à un transport et à un prêt, visiblement défectueux, il était resté en cale sèche chez un ami qui avait renoncé à s’en servir ou à la faire réparer. Pour ma part, je n’avais pas de place pour héberger un ampli cassé, d’après ma femme.

Dernièrement, je m’étais mis à la recherche d’une sono compacte (dans le style des Stagepass de Yamaha), pour certains scènes où les 100 Watts de mon Loudbox sont un peu courts pour des raisons de taille ou de disposition scénique, mais, j’avais renoncé faute d’argent.

Puis je me suis souvenu de cet ampli.

Je suis un adepte des 3R: réutiliser > réparer > recycler. Je ne suis pas du tout convaincu par l’idée que la destruction de biens matériels profite à l’activité économique et je pense à la charge environnementale des objets trop vite jetés.

Et si cet ampli, avec le prix d’une réparation, était à ma portée ? Tant que le prix, réparation comprise, restait sous la moitié du prix du neuf, c’était un pari à tenter. Et si cet ampli pouvait boucher le trou dans mon setup ?

Après un retour en atelier, le voilà donc apte au service.

Taillé pour la guitare acoustique, pouvant accueillir chant et parole sur un second canal, avec 220 Watts, et un mode “moniteur” permettant de l’utiliser en combinaison avec mon Loudbox, il a tout ce que je cherche. Plus de puissance, une projection en line-array qui couvre bien l’espace et la facilité d’emploi et de réglage d’un ampli Fishman. Son son est un peu plus coloré dans les médiums que mon Loudbox de première génération, mais me convient bien. (en fait, il se rapproche du son des nouveaux Loudbox couleur crème produits depuis la sortie de cet ovni qu’est le SoloAmp).

Je le teste actuellement en répétition pour m’assurer que la réparation “tient”. Il servira pour le Beerlovers Festival de Liège et le marché de Noël.

(3 commentaires)

    • Olivier on 10 février 2019 at 16 h 00 min
    • Répondre

    Bonjour David

    D’abord, bravo pour votre site, merci de faire partager votre musique et votre experience de la scene, et vos avis techniques sur le materiel a disposition du guitariste acoustique.

    je prépare actuellement un set guitare acoustique / chant (reprise de chansons de renaud) , et je souhaite investir dans un systeme léger, robuste, me permettant je jouer dans des bars, petites salles etc..
    Je suis intéressé par le fishman SA330, avec ou sans subwoofer (la version ultérieure du sa 220), pour sa capacité à diffuser le son en hauteur par rapport à un combo posé au sol ou sur une chaise.

    Je suis surtout à la recherche d’un systeme me permettant de gérer mon propre son, afin de ne plus dépendre des systèmes de sonorisation aléatoires sur les lieux de concert (retours endommages, non equalisés, cables qui crachotent, feedback…) et suffisamment puissant pour diffuser dans des endroits parfois bruyants que peuvent etre certains bars.
    J’ai une guitare Martin 12 cordes que j’ai remonté en 6 cordes , équipée d’un micro magnetique LR BAGGS M1 passif. Je joue au mediator mais également en arpèges et finger picking.
    Par ailleurs vous semble il utile de compléter l’eventuel sa 330 avec un boitier de preamp/ DI? (mon micro M1 est passif)

    Je vous remercie.

    Olivier

    PS : bien vu pour les 3R et le sophisme de la vitre cassée !

    1. Je pense que le 330 est un bon choix. Perso je ferais l’essai sans preampli dans un premier temps. AMHA, la seule raison pour y ajouter un préampli serait si le besoin d’un EQ paramétrique se faisait sentir pour régler des problèmes dans les médium du couple guitare/micro ou si le gain du micro était trop faible.

    • olivier on 11 février 2019 at 21 h 39 min
    • Répondre

    Bonjour David, merci de votre réponse.

    Au départ je pensais plutot investir dans une petite sono genre yamaha stage pass (que vous connaissez) ou hk lucas nano, mais il m’a semblé que le SA 330 serait plus apte a restituer le son, l’attaque et la résonnance d’une guitare .

    Cordialement

    olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.