Jouer dans le froid, la lutte s’organise

Tombe la neige ... il jouera ce soir !

Tombe la neige ... il jouera ce soir !

Dimanche passé j’ai eu la joie de jouer “sous” la neige (enfin, à côté de la neige sur un podium).

Il ne faisait même pas exceptionnellement froid, pourtant musculairement l’exercice s’est avéré difficile. J’ai du renoncer à quelques morceaux dans le final et les substituer parce que j’avais peur que mes doigts ne suivent pas dans les traits rapides.

Les solutions (parfois fantaisistes) glanées à gauche et à droite sur le net:

  • annuler (!)
  • boire beaucoup d’alcool (!)
  • manger gras (?!)
  • s’enduire de graisse (!)
  • s’enrouler avec des journaux (!)
  • une pommade de protection contre le froid (?!)
  • des groupies déchainées (!!!)
  • des mitaines et/ou des chauffes-poignets
  • vêtements chauds
  • des sous-gants dont on coupe les doigts
  • des chauffes-mains chimiques ou thermiques
  • des radiateurs portatifs
  • des canons à chaleur

Une partie de ces mesures sont des traquenards, d’autres dépendent des organisateurs.

En ce qui me concerne, les solutions retenues ont été:

  • vêtements chauds, y compris un chapeau (on perd 20-30% de notre chaleur corporelle par la tête)
  • des bonnes chaussures (pour ne pas se refroidir par les pieds)
  • des mitaines
  • des chauffe-poignets
  • un chauffe-main thermochimique réutilisable, que j’ai oublié de “craquer”
  • de l’alcool, APRÈS le concert 🙂

Pour la prochaine session, je compte également m’échauffer un peu en coulisses pour attaquer avec les mains bien chaudes.

D’autres idées ?

(1 commentaire)

  1. [Guitare] Jouer dans le froid, la lutte s’organise https://guitar.vanlochem.be/guitare/jouer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.