fbpx

Capodastre G7th Performance 3, mon avis

J’ai une relation amour-haine avec les capodastres. Ils tombent souvent à pic pour changer la sonorité de la guitare pour un morceau ou pour transposer un arrangement pour accompagner un chanteur ou une chanteuse. Mais ils désaccordent souvent la guitare si on déplace les cordes en les mettant en place. Quand ils exercent une pression trop forte, la guitare sonnera faux.  A l’opposé, ils produisent du buzz quand ils ne sont pas suffisamment ajustés. Et quand on trouve (enfin)  le bon réglage pour une position sur le manche, il faut souvent recommencer l’ajustement et l’accordage si on change de tonalité. Je possède une petite collection de capodastres vaguement satisfaisants. Mais, j’ai un peu renoncé à trouver le capodastre ultime et je ne m’en sers que très occasionnellement.

Mon avis en vidéo :

Le compromis, la solution insatisfaisante par nature

Les problèmes d’accordage avec un capo ont deux origines : la pression exercée par le capo, et le radius du manche. En raison de la courbure du manche, la pression ne pourra pas être appliquée de manière uniforme sur toutes les cordes. Si la courbure du capo est trop forte, les cordes extérieurs seront trop compressées. Si le capo est moins courbé que le manche, ce sont les cordes du centre qui seront trop compressées. En relâchant la pression, les autres cordes risquent de ne pas être suffisamment pressées pour obtenir un son propre. La courbure varie d’une guitare à l’autre, et parfois tout au long du manche. Dès lors, la tension appliquée est toujours un compromis pour être entre la limite du buzz et les problèmes de justesse.

Comment proposer un système permettant de s’adapter aux différentes courbures de manches ? Heureusement, le matériel des musiciens est en constante évolution.

Capodastre G7th Performance 3, mon avis

Capodastre G7th Performance 3, mon avis

G7th, fabricant innovant autour du capodastre

Le fabricant G7th s’illustre depuis quelques années par une série de capodastres modernes à la finition haut de gamme. Quand je dis finition “haut de gamme”, je ne parle pas de décoration, de matériaux exotiques et de fioritures mais d’un outil moderne bien fait. Leur ingénieux système unique de contrôle de tension permet d’appliquer une pression dosée avec précision sur les cordes, d’une seule main. Un ressort contraint dans un cylindre permet d’ajuster précisément la tension. Une simple pression sur un levier libère le capodastre. Je suis étonné qu’ils cherchent encore à innover, malgré le succès de leurs beaux capos dont la gamme ne cesse de s’étoffer.

Capodastre G7th Performance 3, mon avis

Capodastre G7th Performance 3

Ils ont été fort sympa de me faire parvenir un exemplaire de leur nouveau modèle pour que je le teste.  Le capodastre existe en 3 coloris : gris, noir et doré (un peu plus cher, car il est plaqué or 18 carats). Je n’étais pas au courant, mais il m’ont fait parvenir un noir … customisé avec mon logo ! Je l’ai découvert en prenant les photos pour l’article.  Belle surprise, vraiment classe !

Capodastre G7th Performance 3

Capodastre G7th Performance 3

Pour la dernière itération de leur capodastre performance serie, G7th utilise un ingénieux système de leviers coulissants baptisé A.R.T. pour Adaptative Radius Technology. Le capo Heritage du même fabricant a été le premier a bénéficier de ce système. 

Capodastre G7th Performance 3

Capodastre G7th Performance 3

Il répartit uniformément la pression sur les cordes tout en permettant au caoutchouc d’épouser étroitement  le manche. Un peu comme un balai d’essuie-glace se colle au pare-brise malgré sa courbure. 

Voilà pour la théorie !

Et en pratique, il vaut quoi ce capo ?

Le capodastre G7th Performance 3 ART ressemble au modèle performance 2. Des petites différences apparaissent néanmoins quand on l’examine de plus près. La bande de caoutchouc qui  appuie sur le haut du manche et les cordes n’est plus continue, pour permettre à cette pièce de se déplacer librement. Le corps du capodastre est plus épais. Le système ajoute du poids à l’ensemble. Le Performance 3 affiche un peu plus de 10 grammes de plus que le Performance 2, soit un total de 63 gr. Certains seront préoccupés de laisser le capo sur la tête de la guitare à cause du poids supplémentaire. Personnellement, je ne le laisse jamais quand je ne m’en sers pas, ni sur la tête, ni sur le haut des cordes avant le sillet.

Comme promis, le capo s’ouvre et se ferme d’une main. On le pose, on le presse entre le pouce et l’index, et voilà. Contrairement aux capos à pince, ça ne requiert pas beaucoup de force, ni pour ouvrir ni pour fermer le capo.

Sur l’avant, le corps du capo n’est pas trop encombrant. J’avais peur que la rotule à l’arrière me gêne, mais elle est placée suffisamment haut pour ne pas gêner la main gauche.

Capodastre G7th Performance 3

Capodastre G7th Performance 3

Le système A.R.T. permet de maintenir un bon timbre et la justesse dans toutes les positions. Ce Performance 3 va peut-être me réconcilier avec l’idée même d’utiliser un capodastre. Il tombe à pic, une de mes dernières compos nécessite un capo case 2. En tout cas après quelques heures de test, j’ai envie d’explorer d’autres positions du manche.

Garçon, l’addition !

Ce nouveau modèle n’est pas encore disponible partout.  Le fait de l’avoir reçu gracieusement ne me fait pas oublier son prix qui tourne aux alentours des 45 €. Le tarif peut sembler sévère, mais n’est pas inhabituel pour la marque. Ce montant est-il justifié ? Ce capodastre est qualitatif et innovant et les évolutions ne sont pas que cosmétiques. De plus G7th offre une vraie garantie à vie. Les patins en caoutchoucs sur les modèles plus anciens sont remplaçables. Ils le seront sans doute aussi sur celui-ci également, puisque les patins de remplacement sont déjà proposés pour le modèle héritage A.R.T. sur le site.

Je lui met une note de 9/10 sur mon échelle de piments. Il fonctionne très bien, il est très qualitatif techniquement. Sa finition avec son design contemporain me plaisent beaucoup. Il n’est pas encombrant, mais avec 63 grammes, il pèse son poids. Je lui aurais volontiers donné un 9,5 sur dix pour quelques grammes et quelques euros de moins. 

Mais pour un usage moins occasionnel que le mien, il vaut certainement son prix. D’autant qu’avec une garantie à vie et des pièces de rechange il vous servira longtemps. Et si vous avez plusieurs guitares avec des manches de radius différent, ce sera très certainement un très bon investissement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.