Compte-rendu de la soirée à Midi-Station

Midi Station (Bruxelles)

Midi Station (Bruxelles)

En route Bruxelles et la brasserie Midi-Station. Brasserie réputée pour sa carte, son cadre classy-lounge et son installation sonore dont on m’a dit le plus grand bien. C’est à deux pas de l’endroit où je travaille, et quand je dis « deux pas », c’est littéralement. Je vois la verrière qui nous surplombe depuis mon bureau. J’ai fait la pub du concert auprès de mes collègues, sur un malentendu, on ne sait jamais.

L’accueil est idéal: une place de parking gratuite, un repas et un responsable pour le son.

Nous arrivons pour le soundcheck avec quelques minutes d’avance. L’ingénieur du son arrive et nous entamons le montage, après une brève hésitation sur l’emplacement désigné pour le concert. Dans le bar ou au centre de la salle ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERAFinalement, le centre de la salle nous est attribué, avec le restaurant à gauche et le bar à droite. Nous innoverons en jouant … face à face. C’est un peu déstabilisant de jouer face à face avec le public à gauche et à droite. Heureusement quelques fans et élèves d’Olivier sont venus le supporter et ont pris place juste en face.

Pendant que nous finissons le montage, on nous installe les retours, mais une mauvaise surprise atteint l’ingénieur du son. Lors de la dernière soirée les DJ ont décâblé la table en mode « je retire une touffe de câbles et débrouillez-vous ». Le split box de la scène semble orphelin et les retours restent désespérément muets. Faudra faire avec ou … plutôt sans.

Heureusement que nous sommes amplifiés par nos soins, on se bricole un son. Mon installation est simple, la guitare passe dans le Fishman SA220, mon micro aussi, je prémixe, du coup il n’y a qu’une ligne à tirer vers la console. Vu que l’amplification salle ou les retours risquent de se mettre en route en cours de concert, je mets ma pédale mute comme « Panic button » pour couper tout le son, si jamais on avait un gros larsen.

Du coté d’Oliver, le soundcheck est plus compliqué. Des effets, un looper, des micros pour varier les sonorités proposées … pas évident de balancer tout ça. De mon côté, je ne suis pas entièrement satisfait du son, mais je pense qu’on ne fera pas mieux ce soir.

Moi qui aime être baigné par le son comme je l’étais à Chênée, ici je ne perçois quasiment que le son direct de l’ampli, et j’ai un peu l’impression d’être debout sur une île déserte.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le backstage est classe … et le repas est très bon (poisson, riz et un goûteux coulis de tomates – eau, vin blanc et rouge). Je préfère manger après les concerts en général (et même dans l’idéal, un peu avant … et beaucoup après). Mais qui se plaindrait d’être aussi bien reçu ?

Backstage

Backstage

Je profite du moment de répit entre le repas et le début du concert pour installer les caméras. Deux petites GoPro et ma Zoom Q3HD sur un pied. Un plan avant, un plan arrière et un plan large latéral, ça pourrait être sympa.

On commence le concert à 21 heures. Pas d’amis ou collègues en vue pour ma part. Je suis un tout petit peu déçu, mais pas du tout étonné. Bruxelles est une ville de navetteurs, que les gens désertent après le boulot pour retourner dans des périphéries dortoirs. Sans doute qu’une formule de concert afterwork, dans le tout début de la soirée, serait plus porteuse, les gens étant enclins à prendre un verre. Mais c’est sans doute compliqué à concilier avec le restaurant.

Cette fois-ci, j’ai bien pensé à démarrer les caméras. Par contre, je me rends compte que j’ai oublié de retirer le cache de l’objectif des GoPro.

Pas-grand chose à dire du concert, quelques bons moments, mais pas facile de rentrer dans le moment, surtout dans le premier set où l’ingénieur du son papillonne autour de nous sur la scène pour essayer de nous brancher les retours  … et toujours cette impression de jouer dans le vide à cause de ce son assez fin par rapport à la taille de l’endroit et cette indécision à propos du placement vis-à-vis du public. Comme dans ces cocktails dînatoires où on a l’impression de tourner le dos à quelqu’un quelle que soit la façon dont on se place.

On démonte rapidement, on prend un verre avec les amis d’Olivier avant de rentrer. Je suis un peu frustré de ne pas avoir pu profiter mieux de la sono du lieu. Mais tout le monde a fait de son mieux ce soir.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.