Capodastre G7th Newport, la bentley des capos ?

capodastre G7th Newport

On tous déjà rêvé d’avoir un index comme une barre de métal pour tenir tous les barrés d’une chanson sans se fatiguer. On a tous parfois eu besoin d’ajuster la tonalité d’une chanson pour pouvoir chanter dans une tonalité confortable.

Le capodastre est l’outil qu’il nous faut.

Je m’en sers peu à vrai dire … juste dans les cas cités en introduction et parfois pour chercher des sons décalés sur ma guitare. Mettre un capo présente quelques inconvénients:

> c’est pénible à mettre

> c’est pénible à ajuster

> ça change le son de la guitare

> ça désaccorde la guitare

> ça laisse des marques sur le manche

Depuis le développement du premier G7th Performance capo, la firme cherche à développer le capodastre ultime. La Bentley du capo*, plus cher, mais qualitatif et classe.

Les objectifs poursuivis sont:

  • ajustement rapide avec un minimum de force
  • encombrement réduit
  • design
  • confort

Le contrat est largement rempli et l’objet est très épuré, le métal est très doux au toucher, et les caoutchoucs sont qualitatifs. Le déplacement latéral de la partie frettante est nul. J’ai constaté que l’ajustement de la pression permet de respecter le timbre de l’instrument en donnant la pression adéquate, c’est tout bénéfice pour leu jey

En gros, j’en veux bien un, même si je m’en sers pas, pour décorer et montrer au monde entier que j’aime ma guitare suffisamment pour ne pas l’étrangler ou la pincer avec des objets de torture indignes d’elle. Le prix ? Un peu moins de 30 euros, mais la classe, c’est priceless. 

* si le G7th est la Bentley des capos, Björn Borg, c’est la Bentley du slip, qu’on se le dise …

Pour rappel, il existe plusieurs types de fixation. Chaque système à ses fans. Je vais les qualifier de la manière la plus arbitraire et bordelique qui soit (il existe également des capodastres partiels ou mobiles, mais ne nous dispersons pas trop):

Sangles et élastiques:

capodastre à élastique

En général ce sont les premiers prix et on les rencontre souvent dans les kits de guitares d’entrée de gamme.

capostre à courroie

les +:

  • le prix,
  • facile à trouver,
  • facile à placer

les -:

  • à force peuvent endommager le vernis du manche,
  • le placement fait glisser les cordes et on se désaccorde facilement

Les modèles à vis:

Une vis permet de serrer le capo avec la pression suffisante pour fretter les cordes.

capodastre à visser

Les +:

  • solution qui prend peu de place sur le manche
  • excellent contrôle de l’ajustement et de la pression sur le manche

Les -:

  • long à ajuster
  • il faut réajuster à chaque fois
  • le serrage provoque un léger déplacement latéral qui désaccorde

Les modèles à pince:

Ils servent surtout pour pouvoir être placé et déplacé rapidement (dans la même chanson ou entre deux morceaux)

capodastre à pince

les +:

  • rapides à mettre en place

les -:

  • encombrement
  • tension pas ajustable

Les modèles à vis et levier:

L’idée est de fixer un écartement avec une vis, et de pouvoir mettre et enlever le capo en manipulant un levier. Le G7th Newport fait partie de cette catégorie.

capodastre à vis et levier

les +:

  • précis et rapide
  • pas de déplacement latéral de la partie frettante
  • faible encombrement

les -:

  • obligation  d’estimer l’écartement au préalable
  • en cas d’ajustement serré, il peut être dur à retirer


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.