fbpx

Test: NewGrip, soutien pour poignets

Mettez vous debout; tendez les bras à l’horizontale devant vous, pouces vers le haut. Rentrez votre pouce dans la paume de votre main et fermez vos autres doigts dessus. Tirez votre pouce légèrement vers le bas. Votre poignet se plie légèrement et vous ressentez sans doute une douleur sur le haut du poignet. 

Vos poignets sont en danger.

Peu avant mon concert à Virton, j’ai ressenti des tensions dans mon poignet. Des tensions avec une légère douleur résultant de mon usage intensif du clavier de mon ordinateur combiné avec la guitare. Ayant entendu parler de personnes ayant du interrompre leur pratique musicale temporairement sur blessure, j’ai investigué le net et trouvé quelques exercices visant à assouplir, stabiliser et renforcer les poignets.

Au cours de mes recherches, je suis tombé sur une aide sous forme d’un support de poignet pour haltérophiles, batteurs … et musiciens.

N’étant plus à un gadget près, j’ai décidé de tester le concept.

Newgrip

Première surprise, je pensais avoir des petits poignets (surtout comparé à un haltérophile), mais en fait les bracelets sont juste à ma taille. Seconde surprise, l’absence absolue d’élasticité du bracelet. Cela permet d’ajuster, et oblige de fait  à ajuster le velcro pour un placement optimal sans gêner le jeu.

Au bout de quelques jours, j’apprécie le produit et la sensation de stabilité et de soutien du poignet qu’il me donne. Pour être honnête, le moment où j’apprécie le plus les NewGrip est quand je travaille à l’ordinateur.

N’ayant pas de problème autre qu’un surmenage occasionnel que je soigne par du repos, Il m’est difficile de me positionner sur l’effet préventif ou curatif du produit, mais ce n’est pas désagréable et la sensation de stabilité à un côté rassurant. Je ne pense pas jouer mieux et surtout pas “plus vite” (cette préoccupation de “branleur” qui m’est totalement étrangère).

Mais entamer une session de répet avec un poignet épargné par les heures de travail à l’ordinateur me semble bénéfique et agréable.

Il reste que s’échauffer, s’étirer et écouter son corps pour jouer restent à mon avis les conseils essentiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.