Lecture: the musician’s guide to recording acoustic guitar (Dallan Beck)

Recording acoustic guitar

Recording acoustic guitar

Il ne faut pas juger un livre à sa couverture. Je dois avouer qu’en terme de bon goût on a déjà vu mieux que ce rose-orangé parsemé de photos. Mais peu importe le flacon …

Au déballage j’ai été surpris par l’épaisseur: 31 pages, un CD. Mais je voulais un guide succinct et « to-the-point » sur l’enregistrement de la guitare acoustique et je pense que je l’ai trouvé.

Conclusion (pour ceux qui ne veulent pas lire la suite): Ce livre, un peu aride parfois, n’économise pas l’important travail de tâtonnement nécessaire à l’enregistrement de la guitare acoustique (il recommande même de chercher beaucoup), mais il donne des pistes et les connaissances techniques nécessaires pour chercher dans les bonnes directions, sans enrober le tout du mysticisme cher à certains ingénieurs du son.

Dallan Beck est instructeur au « Musicians Institute » de Californie et les livres de Hal Leonard sont en général bien fait. Chez cet éditeur on est déçu que quand on s’est trompé de sujet, à cause d’un éditorial un peu racoleur. Les livres sont en anglais, mais le vocabulaire est assez simple quand on est dans le sujet.

Mais si on a bien lu l’étiquette et les critiques qui traînent sur le web, on trouve son bonheur. Le livre fait partie des « Private lessons » qui promettent d’aborder en détail un point précis, dans ce cas précis, l’enregistrement de la guitare acoustique. J’étais content de découvrir un livre spécifique à la guitare acoustique, les livres consacrés à la guitare en général parlent beaucoup de guitare électrique (enregistrements d’ampli ou de simulateurs d’effets) qui ne m’intéressent pas trop.

Les chapitres couvrent l’essentiel du sujet, et chaque point est illustré d’un exemple sonore sur le CD:

  • placement des micros
  • ajustement des niveaux
  • equalisation
  • compression
  • techniques d’enregistrement
  • effets

Une distinction est faite entre l’enregistrement « micro à condensateur placé à l’extérieur » et « microphone interne » et également entre « strumming » et « fingerpicking ».

J’ai été content de trouver des conseils pratiques du type: « ajoutez ~6db a 10KHz environ pour donner un peu de peps à votre son ». Bien sûr ces conseils génériques ne sont pas des recettes magiques, mais ils indiquent à quel endroit chercher et quel effet rechercher. Une petite liste indique quelle partie de la guitare se trouve à quelle fréquence.

La partie EQ et compression fait l’impasse sur les conseils pour intégrer une guitare dans un mixage, puisqu’ici la guitare est le sujet principal du mix, et c’est très bien. La plupart des livres généralistes traitent de l’intégration d’une guitare d’accompagnement dans un mix, ce qui donne un son inutilisable pour une guitare solo.

Conclusion: Ce livre, un peu aride parfois, n’économise pas l’important travail de tâtonnement nécessaire à l’enregistrement de la guitare acoustique (il recommande même de chercher beaucoup), mais il donne des pistes et les connaissances nécessaires pour chercher dans les bonnes directions, sans enrober le tout du mysticisme cher à certains ingénieurs du son.

Il reste à mettre tout ça en pratique …

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.