Lecture en cours !

51J8ZVRKE1L._SL500_AA240_

La partition intérieure

J’ai enfin reçu la partition intérieure de JACQUES SIRON.

Un classique que j’attends depuis des années. Une somme de connaissances pour aller plus loin dans la musique. Ce qui me tente c’est le travail sur l’analyse et le discours musical.

Présentation par l’éditeur: En quelques années d’existence, La Partition intérieure s’est largement imposée dans les domaines du jazz et des musiques improvisées. Chacun s’y retrouvera, selon ses besoins du moment ; qu’il soit débutant, improvisateur chevronné, enseignant, critique, musicien curieux, esprit ouvert.

Abondance des matériels, des matières et des manières – Chaque partie approfondit un aspect de l’action (improvisation, son, rythme, mélodie, harmonie, formes et construction du récit, jeu en orchestre). On y retrouve chaque fois un déroulement progressif : notions de base, pratique habituelle, et enfin démarches plus complexes. / Passerelles – Plusieurs traditions se mêlent : jazz et musiques improvisées actuelles, musiques classiques, populaires, contemporaines, extra-occidentales. De nombreux points de vue se croisent sans cesse ; les matières dialoguent avec les manières, l’action avec la réflexion, la technique avec l’expression personnelle, la précision avec l’inspiration. Le lecteur choisira ses manières de cheminer : creuser un sujet, grappiller selon ses envies, rebondir grâce aux multiples chemins de traverse. / Danse intérieure – L’abondance et les passerelles ne sont là que pour mettre en appétit. Pas question de se substituer à l’essentiel : l’écoute, la mémoire, la sensibilité, la verve intelligente, la fragilité et l’incertitude, la fraîcheur de l’imagination, le plaisir du jeu. La Partition intérieure, en faisant dialoguer action et réflexion, technique et expression, invite le lecteur à élargir ses horizons afin d’éveiller la danse intérieure qui donne vie à toute improvisation.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.