Internet, une chance pour les musiciens, une menace pour la musique ?

Pour une fois je vais passer outre le débat sur le téléchargement légal ou illégal et la rémuneration pour la musique dématérialisée, pour m’intéresser à Internet en tant qu’outil.

Internet, encyclopédie de référence

L’accès instantané à l’écoute de milliers de morceaux, avec les paroles et les accords nous permet en quelques minutes d’être aux prises avec un nouveau morceau qui nous est tombé dans l’oreille. Il n’est plus besoin d’écouter un passage en boucle pour déchiffrer un solo ou une grille d’accords. Mais ce n’est pas nécessairement un avantage. D’innombrables grands artistes ont patiemment forgé leur oreille en écoutant leurs idoles et en essayant de reproduire les notes et le son de ce qu’ils entendaient. Ils 0nt appris à déchiffrer et à écrire des partitions. Ils ont développé un sens de la musique et une logique du déchiffrage qui leur permet d’anticiper des choses en l’absence de connaissances théoriques. Les connaissances théoriques viennent ensuite se greffer facilement sur ces acquis. Les références ne sont pas exemptes d’erreurs et certaines sources se contredisent carrément. Enfin, partir de sources établies n’est pas ce qui permet le plus aisément de se forger une identité originale. C’est du temps gagné, mais du temps de travail perdu.

Internet, outil de promotion

En quelques clicks, il est possible de diffuser sa musique en ligne. Mais tout le monde peut le faire, et il est difficile d’émerger de la masse. Le musicien devient le porte-parole d’une petite entreprise, et doit jongler avec le référencement et les médias sociaux. IL en arrive à produire des contenus promotionnel, à usage promotionnel uniquement. Cela prend du temps et risque de se faire au détriment de la musique (d’autant qu’une fois assis devant le PC, on perd vite quelques heures). Il y a un danger de la surenchère aussi, on doit accrocher, impressionner. Les effets, la technique, la poudre aux yeux et les filles en maillot prennent parfois le pas sur la musique. j’aurais plus de visites sur une vidéo où je casse ma guitare sur un coin d’escalier. Sans compter le petit jeu des reprises où la confusion est sciemment entretenue avec l’interprète original (voir les Bert Sympson).

Internet, outil de contact

Sans doute le rôle le plus important: Internet permet de contacter des organisateurs, de relancer d’autres artistes, de se confronter à la critique, et trouver des conseils. En lien étroit avec le rôle d’outil de promotion, Internet permet de définir un univers et de montrer les coulisses d’une activité musicale.

Il faut peut-être parfois oser repenser la place d’internet dans la vie du musicien

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.