Donner de la valeur à ce qu’on fait !

le cachet ...

gratuit ?

Le Doodle de Google pour ce 14 juillet fait débat sur la toile. Réalisé à la main, au crochet, la créatrice n’a pas souhaité être payée: “il n’a jamais été question d’argent”. Certains crient à l’exploitation, brandissent leurs principes: tout travail mérite salaire.

Je suis d’accord. Tout travail mérite salaire. Mais le salaire n’est pas toujours ce qu’on imagine. Il peut s’agir de valeur. Une telle visibilité, surtout avec son fond de polémique est impayable. La réaliser gratuitement est donc une bonne affaire. Ne nous y trompons pas, contrairement à ce qu’on entend régulièrement dans le discours des créatifs, Google n’a pas “besoin” des créateurs de Doodle, ce s. Pire,; ils pourraient même faire payer pour cette réalisation … et ils trouveraient des candidats.

D’autre part, pour un créateur de talent, le chemin pour une telle visibilité est impayable. Alors, il fallait profiter d’une telle aubaine, sans même se poser la question. D’autant que les frais et le temps impliqués semblaient acceptables.

Pour reprendre ma réflexion d’un ancien billet sur l’épineuse question du cachet.

Faut-il demander un cachet ? Pourquoi ? Combien ? Comment calculer ce que vous valez ?

Oui ! Il faut demander un cachet:

– parce que cela établit une relation sérieuse avec l’organisateur (vous lui devez une prestation, en échange de quoi il vous doit ce qui était convenu ou calculé)
– parce que votre prestation rapporte de l’argent (des entrées, des consommations)
– parce qu’il faut du temps pour préparer un concert
– parce que vous investissez dans du matériel
– parce que vous avez des frais (ex: déplacement, nourriture)
– parce que, même si ce n’est pas votre cas, d’autres essayent de vivre de leur musique, et il ne faut pas « pourrir » le marché

Peut-on jouer gratuitement ? Oui !

– si on a d’autres retombées publicitaires attendues (promotion, visibilité, interview)
– si on a d’autres retombées financières attendues (vente de CD, % sur le bar)
– par amitié
– par intérêt, en échange d’autre chose (un repas, un enregistrement, un accès studio, une autre date)
– pour construire votre réseau, rencontrer des gens et fabriquer votre image
– pour se faire la main
– si on touche un nouveau public ou un nouvel endroit intéressant
– pour des raisons caritatives ou humanitaires

Ne jouez pas gratuitement juste parce que vous avez envie de jouer ou parce que c’est bien sympa de la part de l’organisateur de vous laisser jouer (ou alors cherchez comment valoriser un des points ci-dessus).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.