«

»

Juil 05 2009

Imprimer ce Article

Chromatique, kessako ?

Théorie

Théorie

Si vous jouez sur une corde toutes les cases du manche sans en sauter aucune, vous jouez une gamme chromatique. Si vous parcourez l’espace entre deux notes portant le même nom, vous allez jouer douze notes, soit sept notes principales et cinq notes intermédiaires.

Les 7 notes principales sont Do Re Mi Fa Sol La Si et les intermédiaires sont Do#, Re#, Fa#, Sol#, La#, en montant d’un demi ton et Reb, Mib ,Solb, Lab et Sib en descendant d’un demi ton.

>>>>>  Do Do# Re Re# Mi Fa Fa# Sol Sol# La La# Si >>>>

<<<<<  Do Reb Re Mib Mi Fa Solb Sol Lab La Sib Si <<<<<

Il y a 7 notes et seulement 5 intermédiaires ??? En effet, entre Mi et Fa et entre Si et Do, il n’y a pas d’intermédiaire. Un moyen simple pour le retenir: si la note se termine par « i », il n’y a pas d’intermédiaire. Entre les notes ayant un intermédiaires, on comptera donc 2/2 tons, soit un ton, pour les autres (après Mi et Si) , seulement un demi ton.

Sur un instrument comme la guitare, ces notes intermédiaires sont strictement identiques d’un point de vue sonore. Elles remplissent néanmoins des fonctions différentes dans un contexte musical, ce qui justifie de maintenir ces noms et de les différencier d’un point de vue théorique.

Lien Permanent pour cet article : https://guitar.vanlochem.be/chromatique-kessako/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>