fbpx

Ce samedi c’est mon dernier cabaret du CEC du CC Dison !

triangle

David van Lochem en concert

Je serai ce samedi sur scène avec mes élèves à la salle Luc Hommel pour le cabaret de fin de saison des ateliers CEC du CC Dison. Ce cabaret sera un moment un peu spécial pour moi. Ce sera mon dernier cabaret.

En effet, je ne reprends pas les cours à la rentrée. Avec une pointe de regret, mais avec la certitude de faire le bon choix, j’ai décidé de consacrer plus de temps à ma famille et particulièrement à mes enfants qui grandissent. Avec une femme qui est prise par son boulot en journée et deux soirées par semaine, et mes longues journées à Bruxelles l’organisation pratique devenait compliquée.

Cela va faire près de 6 ans déjà que j’ai reçu ce mail demandant si j’étais intéressé à dispenser les cours de picking au centre culturel de Dison. Cela fait 5 ans que je dis oui pour prolonger l’aventure. Une aventure musicale et humaine qui m’a obligé à développer et structurer mes connaissances musicales et techniques pour les transmettre à d’autres.

J’ai passé d’excellents moments au centre culturel et j’ai toujours apprécié la qualité de l’organisation et l’allant de toute l’équipe qui fournit un boulot de fou-furieux pour dompter le chantier des ateliers.

Je garde en mémoire des moments magiques, quand un élève passe le mur du trac et s’envole en solo devant une salle comble et conquise. Quand un autre reprend avec talent une de mes compositions. Quand une reprise d’un classique du rock jouée en groupe déclenche une salve d’applaudissements nourris. Je garde aussi en moi les joies plus discrètes, quand un élève accroche et décolle sur un morceau. Quand je trouve enfin l’exercice ou l’explication pour faire sauter un verrou. Quand je trouve l’arrangement qui emballe les élèves. Quand après un congé, un élève a fait un étonnant bond en avant.

Je ne renonce pas à l’idée d’enseigner le picking. Sous cette forme ou une autre, parce que j’aime ça et parce que cette technique absolument géniale et élégante doit être transmise au plus grand nombre, et plus particulièrement aux jeunes. Si nos horaires changent, qui sait.

J’ai un peu l’impression de laisser le chantier du “cours de picking parfait” à mon successeur, tout en étant conscient que ce cours parfait n’existe pas. Je ne m’inquiète pas pour ma succession, j’ai voulu annoncer mon départ suffisamment tôt pour ne pas causer trop d’embarras, mais personne n’est irremplaçable.

Merci à ceux qui m’ont donné l’opportunité de donner ces cours. Merci à ceux qui les ont suivis et qui m’ont récompensé par leur travail et leur progrès.

A bientôt.

Keep on picking !

1 Commentaire

    • Wies sur 9 mai 2014 à 13 h 28 min

    Certainement le bon choix pour toi mais quel dommage pour le CCD… et pour tes élèves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.