fbpx

Alors ? Raconte ! Ce concert aux Trois-Rivières … ?

– Bah, j’ai joué comme un Dieu !

– Quoi, … si bien ?

– Non, je veux dire que seuls mes fidèles m’ont écoute, les autres ne m’ont pas écouté ! 🙂

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pas de jugement négatif de ma part ou de frustration, de ma petite expérience, je sais que ce sont des soirées où les gens viennent boire un verre et discuter, pas nécessairement pour écouter de la musique. C’est de l’animation musicale, plus qu’un concert. Et que mes amis rockeurs ne viennent pas me faire la leçon, jouer plus fort fort ce n’est pas capter l’attention (même si l’un n’empêche pas l’autre) !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’était une journée un peu compliquée, entre une journée de télétravail chargée et la gestion des enfants de retour de l’école, avec ce concert dans ma tête. Un peu plus tendu que d’habitude, car c’est un “concert de bar” .

La babysitter est pile à l’heure, parfait. Je passe le relais, je charge l’auto et direction les Trois-Rivières aux Hauts-Sarts, à un gros quart d’heure de route.

A gauche en entrant, le restaurant, à droite le bar, où je repère une sono installée au fond de la salle. En deux trajets, tout le matériel est sur l’espace scénique, et je fais tous mes branchements assez rapidement. Un pied de micro est déjà sur place, avec une ligne directe vers la table.

Pour le son, il faudra se débrouiller, il n’y a pas de soundman sur place. Je prémixe mon son sur l’ampli, une ligne directe dans la table et je n’ai plus qu’à attendre qu’on allume la sono, ou plus exactement qu’on me donne du courant parce que tout est encore éteint. Je perds un peu de temps pour régler la reverb de la console que je ne connais pas, mais je finis par obtenir un son plus que satisfaisant et bien fort (enfin sur le moment, ça me semblait fort).

Le repas est offert par la maison … direction la brasserie à côté avec Lovely Roadie et une amie qui m’ont rejoint entre-temps. J’ai le choix entre un Burger maison, un vol-au-vent et un troisième truc, le tout avec frites … je regrette un peu pour mon régime, mais ce sera un Burger. Exceptionnellement, j’applique la règle de ne manger que la moitié de tout ce qui se trouve dans mon assiette, en partie pour cette histoire de régime, en partie parce que j’appréhende la digestion en début de concert.

Retour au bar, installation de la caméra sur la table des “groupies” devant la scène, et on est parti pour 2×45 minutes de guitare acoustique solo.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le bar se remplit peu à peu et le bruit des conversations enfle, comme prévu. Il faut beaucoup d’énergie et de concentration pour faire face. Par instant, j’ai l’impression de jouer face au vent. Finalement, j’aurais dû encore plus pousser le volume. Heureusement, devant la scène, pas mal de monde m’écoute. Les fidèles, mais quelques nouvelles têtes. J’aperçois des hochements de tête approbateurs, des pieds qui battent la mesure, des regards complices et des sourires lors des annonces. Ça fait un bien fou.

Le son de la vidéo sera sans doute inutilisable, c’est dommage. Quelques balades étaient vraiment bien. Et j’ai bien envoyé sur pas mal de morceaux rock.

Le concert se termine … démontage, et aidé par mes groupies je recharge la voiture en un trajet, et retour à la maison.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.