fbpx

Places We Have Been de J. Stotzem, le making-of de la vidéo

Le prochain CD de Jacques Stotzem, “Places We Have Been” sort en septembre. Jacques Stotzem m’a invité à réaliser un trailer pour la promotion de son album. Ca devient presque une habitude, tout en restant un plaisir immense et un honneur.  Ca me donne également l’opportunité de découvrir les morceaux du nouvel album en primeur. Spoiler alert : il est vraiment chouette.

"Places We Have Been" - Jacques Stotzem

“Places We Have Been” – Jacques Stotzem

Pour moi c’est aussi l’occasion d’assouvir mon vilain pêché : déballer mon petit matos. C’est d’autant plus agréable quand je ne dois m’occuper que du côté pile et pas du côté face (caméra). 

Les préparatifs

Cette fois, pour me faciliter la tâche j’ai emprunté une seconde caméra Panasonic Lumix FZ 2000, identique à celle que je possède déjà. Les mélanges de caméras trop différentes sont une horreur à gérer au moment du montage, surtout quand on travaille sur des plans coordonnés d’un même sujet. Même avec deux caméras identiques, l’éclairage peut créer des différences dans le rendu de l’image. Une petite charte de gris avec une mire couleur (qui fait le maximum) vient bien à point dans ce cas. Certaines choses peuvent paraître des gadgets inutiles vu de loin, mais pouvoir corriger les couleurs avec une telle charte et pouvoir aligner l’image avec le son à l’aide d’un clap sont un précieux gain de temps. Sans parler de l’indispensable petit moniteur de contrôle pour vérifier le cadrage et la mise au point.

Mon petit matos pour le trailer de "Places We Have Been" - Jacques Stotzem

Mon petit matos pour le trailer de “Places We Have Been” – Jacques Stotzem

J’ai passé un bon moment à réfléchir à l’avance à mes réglages pour ne pas avoir à prendre des décisions techniques le jour du tournage. Le plan retenu est de filmer en “4K” (UHD) avec l’intention de faire le montage final en HD 1080, histoire d’avoir un peu de marge de (re)cadrage. Mes réglages ont été testés, documentés, approuvés  et sauvegardés pour éviter les gaffes dans le rush du moment.

Se mettre à l’abri des mauvaises surprises c’est aussi prévoir des batteries en nombre suffisant pour tout le matos et surtout de ne pas oublier de les charger la veille !

Initialement l’idée était de percher le micro, mais finalement on a opté pour le plan B en plaçant simplement un petit micro devant la guitare. Simplement signifie quand même quelques minutes de tâtonnement pour trouver le “sweet spot”, la meilleure position sans trop compromettre l’image. 

Le jour du tournage

Le lieu de tournage choisi par Jacques est “la villa sauvage“. C’est une belle et grande bâtisse datant de 1872. Nichée dans une impasse le long de la Vesdre,  elle a longtemps été inoccupée avant d’être restaurée et transformée en maison d’hôte. Elle héberge aussi des événements, des expos, une salle de séminaires et des ateliers d’artistes.

La villa sauvage (Verviers)

La villa sauvage (Verviers)

Finalement, tout au long de la réflexion et du tournage nous avons simplifié, élagué, raccourci, ce qui est en général un signe de bonne santé pour un projet. Même au montage nous avons encore supprimé des choses. Du coup, nous n’avons utilisé qu’une fraction de ce que j’avais emporté. Mais l’essentiel n’est pas de tout utiliser mais d’avoir ce qui est nécessaire. Comme le dit le principe de la gestion de projet : K-I-S-S : Keep It Simple Stupid.

"Places We Have Been" - Jacques Stotzem

Tournage “Places We Have Been” – Jacques Stotzem

(Two) Places we have been

Deux emplacements ont retenu notre attention : une veranda baignée de lumière, et un espace plus intime devant un magnifique miroir ancien. Les grands espaces intérieurs décorés sobrement et lumineux se prêtent idéalement à notre projet.

Pendant un instant nous avons envisagé de filmer en extérieur. Mais sur une vidéo plutôt courte avec peu de plans alternatifs entre les prises principales, la cohérence visuelle et narrative aurait explosé.

"Places We Have Been" - Jacques Stotzem

“Places We Have Been” – Jacques Stotzem

Une mappemonde ancienne appartenant à Jacques, et la pochette de l’album où figure cette même mappemonde, serviront de plans de transition entre les deux ambiances. La prise unique en multicaméra est vraiment la bonne idée. Il a suffi ensuite de filmer quelques angles alternatifs pour avoir une image cohérente et facile à monter.

"Places We Have Been" - Jacques Stotzem

“Places We Have Been” – Jacques Stotzem

Avec un nouvel ordinateur qui a avalé et digéré les gros fichiers comme un Hobbit mange son petit-déjeuner, le montage s’est passé sans soucis. Mon ordinateur n’a pas planté une seule fois, on se croirait presque sur Mac.

Le résultat final

Voilà, je vous laisse découvrir le fruit de notre travail , et surtout la musique de Jacques Stotzem qui figure sur l’album “Places we have been” qui sort en septembre, et dont je vous reparlerai en détail.

 

1 ping

  1. […] J’ai eu le plaisir de filmer pour lui ce petit trailer pour annoncer la sortie de l’album. Je vous en ai raconté le making-of.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.