Le Looper Digitech Jamman Express XT – premières impressions

Je me suis racheté un looper. Dans mes AMI (achats musicaux inutiles), j’avais acheté un looper Digitech Jamman Solo XT. Une très belle pièce de technologie, peut-être trop complexe pour ce que je voulais faire. J’ai revendu l’ancien il y a un moment déjà à la talentueuse (Valentine) Bini qui en aura fait meilleur usage que moi. Mes besoins sont simples : caler une boucle pour répéter des petites impros pour me les mettre dans les doigts, placer une boucle dans un morceau pour pouvoir y introduire un petit solo.

Petit craquage : le Looper Jamman Express XT

J’ai donc re-craqué, cette fois pour un Digitech Jamman Express. J’ai hésité avec le Ditto de chez TC Electronic, mais la possibilité d’effacer la boucle sans la démarrer (une fonction nommée “silent clear”) lui donnait un léger avantage.  Si je ne m’en sors pas , au pire je le revendrai à Bini, haha !

Looper Jamman Express

Looper Jamman Express

Boucler la boucle

Le mode de fonctionnement est d’une simplicité enfantine :

  • Un click du pied pour démarrer l’enregistrement (LOOP) – 10 minutes d’enregistrement max, ce qui est largement suffisant
  • Un click pour l’arrêter, et la boucle se met à jouer immédiatement (PLAY)
  • Un nouveau click permet de réenregistrer une nouvelle boucle qui s’ajoute à la première (OVERDUB)
  • Un nouveau click pour terminer la nouvelle boucle (STOP OVERDUB)
  • un appui long efface l’overdub (CLEAR OVERDUB)
  • enchaîner si nécessaire les overdubs en répétant les deux étapes précédentes 
  • terminer avec un double click, le looper s’arrête (STOP)
  • un appui long efface la boucle (CLEAR LOOP)

Évidemment le timing est essentiel. Le double click n’est pas toujours évident à placer (heureusement la pédale à l’air compréhensive à cet égard).

Trois Leds permettent de suivre les étapes les plus simples, parfois avec des combinaisons de couleur et de clignotements pour les fonctions plus avancées.  Le bouton de volume est au volume égal au son entrant à 12 heures, pour pousser un solo, il suffit de baisser d’un chouïa.

Looper Jamman Express (source : manuel Digitech)

Looper Jamman Express (source : manuel Digitech)

Les fonctions avancées

Il y en a peu vu qu’il sagit du looper le plus simple de la gamme. Le prix de la simplicité est qu’il n’est pas possible de garder les boucles qu’il faut les recommencer à chaque fois. Il y a une grosse prise de risque en live. L’exercice doit être bien rôdé. Ceci dit, les artistes sont des humains, pas des machines et il faut parfois pouvoir se donner le droit à l’erreur. Du moment que derrière on assume sans cafouiller pour retrouver ses marques et repartir. C’est évidemment plus facile en solo qu’en groupe. Pour un groupe justement, il est possible de synchroniser plusieurs loopers à l’aide d’un câble jack de 3,5 mm. Pour un soliste, il est possible de chaîner plusieurs loopers Digitech en les synchronisant.

Première impression

J’ai posté ma première demi-heure avec la pédale et mes premiers balbutiements (sans grand intérêt, je le reconnais) sur ma page Facebook. Je pense que c’est le bon produit pour moi. L’étape suivante sera de l’intégrer à mon pedalboard.

Je lui donne un petit 7/10 sur mon échelle de piments. Je ne suis pas encore convaincu à 100% de pouvoir m’en servir en live, notamment à cause du double click. mais ce sera un bon outil de travail.

1 ping

  1. […] vous livre un scoop pour commencer : j’ai *enfin* commencé à apprivoiser mon looper. Pour le moment je m’en sers pour me placer un bout de grille et jouer des solos dessus. Dans […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.