fbpx

Pedalboard : kit de câbles sans soudures d’Addario

Depuis que j’ai assemblé mon petit pedalboard, j’ai comme un goût d’inachevé. Certains endroits sont un peu encombrés par les câbles. Les alimentations partent dans tous les sens. Ce n’est pas aussi clean que j’aurais aimé. J’ai identifié quelques zones à problèmes. Du coup, je lorgnais depuis un moment du côté des câbles à couper et à monter soi-même, sans soudures.

Mon pedalboard et son câblage approximatif

Mon pedalboard et son câblage approximatif

Mon pedalboard et son câblage approximatif

Mon pedalboard et son câblage approximatif

Malheureusement les kits d’Addario avaient des grosses prises coudées qui ne semblaient pas de nature à me faire gagner de la place. Mais voici le nouveau kit audio avec des mini-connecteurs.

NOTE : ce test n’est pas sponsorisé par d’Addario

Présentation en vidéo !

Pedalboard audio : DIY solderless cable kit with mini plugs

D'Addario - DIY solderless Kit Audio

D’Addario – DIY solderless Kit Audio

Le kit comprend :

  • 10 mini connecteurs sans soudures,
    de quoi faire 5 câbles pour ceux qui dormaient en math,
  • 3 m de câble, qui devraient suffire puisque les trajets entre pédales sont courts,
  • un outil pour couper le câble,
  • un tournevis.

Les jolis mini-connecteurs ont une encoche latérale qui promet un gain de place supplémentaire en cas de sortie de câble à 90°.

Pedalboard power : DIY solderless cable kit

D'Addario - DIY solderless Kit Power

D’Addario – DIY solderless Kit Power / kit sans soudures

Le kit comprend :

  • 12 connecteurs sans soudures,
    de quoi alimenter 6 pédales, qui correspondent logiquement à nos 5 câbles audio, si si, faites le calcul,
  • 6 m de câble, logiquement plus long puisqu’il faut aller chaque fois jusqu’à l’alimentation,
  • un outil pour couper le câble,
  • un testeur de câble,
  • un tournevis.

Les connecteurs d’alimentation ont également une encoche latérale qui promet un gain de place supplémentaire en cas de sortie de câble à 90°. Le testeur de câble d’alimentation est le bienvenu pour ne pas risquer de détériorer une pédale en testant un câble qui aurait un court-circuit.

D'Addario - DIY solderless Kit Power

D’Addario – DIY solderless Kit Power / kits sans soudures

Premières impressions

Même dans l’emballage, les kits ont l’air plutôt qualitatif. Dans leur segment de marché les câbles d’Addario et Planet Waves sont des valeurs sûres. Les câbles ne sont ni trop souples, ni trop raides et (me) font une bonne impression. Les câbles d’alimentation m’inspirent nettement plus confiance que les fins machins que j’ai actuellement sur mon pedalboard.

C’est un gros bonus d’avoir tous les outils nécessaires pour réaliser ses câbles. Ils sont peut-être un peu couteux, surtout si vous avez un grand pedalboard et qu’il vous faut plusieurs kits. Mais il me semble qu’il est possible d’acheter certains connecteurs à la pièce. 

Les jolis petits connecteurs du kit audio me paraissent bien. Par contre, la taille des connecteurs pour l’alimentation me semble moins convaincante par rapport à mes câbles en place. Un peu gros peut-être, même si l’encoche pour la sortie de câble à 90° promet également un gain de place. Le petit capuchon en silicone est un peu délicat à remettre en place. Heureusement il ne faut pas l’enfiler sur le câble avant de fixer la fiche, sinon j’aurais pu recommencer chaque câble deux fois, distrait comme je suis. 

Câbles moulés, soudés ou sans soudures ?

Chaque option à ses avantages et ses inconvénients.

Un câble moulé est très résistant à la traction, mais un défaut ou un dégât ne se verra pas forcément. Il n’aura pas une longueur sur mesure et il sera impossible à réparer. Ce genre de câble est bon pour la poubelle en cas de faux contact. Heureusement ils sont souvent garantis.

Un câble soudé sera tributaire de la qualité du travail de soudure pour garantir un bon contact. Il pourra être démonté et réparé. Ce sera souvent la solution la plus économique pour avoir des câbles sur mesure. Mais il faut se mettre à la soudure. Les points de soudure sont des points de fragilité à surveiller et à vérifier de temps en temps.

Les kits sans soudure sont rapides et faciles à mettre en oeuvre. Mais en cas de bourrinage sur le pedalboard, vous risquez de faire bouger les connecteurs. Au pire, un petit coup de sécateur à câble et on revisse pour repartir du bon pied. Et dorénavant le tournevis ou un petit câble de secours devront faire partie de votre trousse de secours.

Bricolage mystère

Alors j’ai chaque fois réussi mon premier câble (chance du débutant) et très fort galéré pour le suivant. Je devais démonter, recouper un morceau, remettre les fiches. Ensuite, l’expérience aidant, les suivants étaient réussis de plus en plus rapidement. Le testeur de câble (audio et alimentation) est parfait. Ses connecteurs sont très rapprochés et on peut tester des câbles très courts avec.

D'Addario - DIY solderless Kit Power

D’Addario – DIY solderless Kit Power / kits sans soudures

Mes conseils :

  • Coincez bien le câble dans l’outil de découpe, en veillant à couper droit,
  • desserrez bien les vis pour qu’elles n’affleurent pas dans l’ouverture ou passe le câble,
  • entrez le câble bien droit dans le connecteur d’un geste ferme et rectiligne,
  • une fois au fond du trou, effectuez une légère rotation (genre entre 1/4 et 1/2 tour),
  • serrez les vis,
  • testez,
  • tirez et pliez votre câble
  • retestez
D'Addario - DIY solderless Kits

D’Addario – DIY solderless Kits

Mon avis sur les kits de câbles sans soudures

Il faut s’armer de patience et de doigté pour faire ses câbles. Juste au moment où on commence à comprendre comment faire, on a fini. Heureusement on a largement de quoi s’y reprendre à plusieurs fois, les câbles fournis sont généreux vu les faibles distances à parcourir. Le bénéfice sur l’organisation de mon pedalboard est réel.

D'Addario - DIY solderless Kits

D’Addario – DIY solderless Kits

D'Addario - DIY solderless Kits

D’Addario – DIY solderless Kits

Si j’étais du genre à bourriner sur mes pédales à longueur de concert, j’hésiterais sans doute à utiliser des câbles sous soudures vissés. Idem si je partais en tournée dans le monde hostile des backstages. Je prendrais du moulé ou du soudé pour assurer mes arrières. Je vais jouer un peu à la maison et voir si rien ne bouge. 

Pas un mot sur la qualité du son ? Avec la patate de signal que ma guitare envoie dans des câbles aussi court et les amplifications parfois hasardeuses que ma guitare subit dans des locaux à l’acoustique douteuse, je pense que mesurer la teneur en oxygène du cuivre dans les câbles serait du plus grand ridicule. C’est juste mon avis, et je suis prêt à en débattre devant une bière. Les connecteurs ont un branchement franc et rassurant et le câble fait bonne impression, et je n’ai pas constaté de défaut flagrant au niveau du son. Ce point sera à confirmer à l’usage.

Je trouve le kit “audio” avec ses mini-fiches très joli (si le look est un critère à prendre en compte) et satisfaisant et je le recommande. Le kit “power” a des trop gros connecteurs à mon goût et ne m’a pas convaincu à 100%, malgré un câble de bonne facture. Mais il a l’avantage d’être livré avec l’essentiel petit testeur de câbles. 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.