Zoom LiveTrak L-12 : mixeur, enregistreur et interface USB

Je suis un grand fan des produits Zoom. Après avoir traîné ma caméra Zoom Q3HD partout,  testé les capacités audio étonnantes de la caméra Zoom Q8 en collaboration avec Bax et finalement ajouté l’enregistreur Zoom H5 à ma panoplie, voilà un autre produit qui attire mon attention : la table de mixage Livetrak L-12. « Juste » une table de mixage, ou plutôt un couteau suisse pour les groupes ?

Zoom a le chic pour comprendre les soucis de la vie de musicien. Peu importe le genre ou l’instrument, tout le monde voudrait pouvoir mixer son groupe avec des effets et gérer des retours.  Mais c’est sympa aussi de pouvoir s’enregistrer. Pour cette fois où le concert ou la répet n’étaient pas trop naze, ce qui arrive toujours quand on n’enregistrait pas. 

Zoom LiveTrak L-12 (image : Zoom)

Zoom LiveTrak L-12 (image : Zoom)

En gros, cest quoi le LiveTrak ?

Le Zoom LiveTrak L-12 est une table de mixage digitale compacte avec 12 pistes. Huit pistes mono, dont deux pistes Hi-Z pour instrument et deux pistes stéréo-RCA. C’est une table de mixage pour les retours avec 5 mix (!) différents pour les musiciens. C’est aussi une interface 14 entrées/4sorties pour votre ordinateur ou votre tablette. Les pistes ont des effets : compresseur pour les  pistes 1-8, un EQ 3 bandes avec des médiums paramétriques, un filtre passe-haut et 16 effets. De quoi mixer un son très décent. Les mix casques peuvent recevoir un click de métronome ou des commentaires en talk-back via un micro. Chaque piste peut-être enregistré séparément en plus du master, et il est possible de re-mixer directement le playback avec le LiveTrak si on le souhaite. Les pistes sont remixées pré-EQ et pré-effets et peuvent donc être remixées dans votre logiciel de MAO.

Il y a 9 mémoires de scène pour stocker des mixages et les rapeller d’une pression sur un bouton.

Le LiveTrak a la taille minimale permettant d’offrir des vrais faders et toutes ses entrées et sorties.  Mon petit regret est que les faders ne sont pas motorisés. Quand on rappelle les réglages des 5 mix de retour, il faut neutraliser les faders sur leur position précédente pour les réactiver. Mais à priori, après avoir fait son mix pour des in-ears, il est peu probable de devoir y retourner souvent.

Zoom LiveTrak L-12 (image : Zoom)

Zoom LiveTrak L-12 (image : Zoom)

Mon avis

Avec un enregistreur intégré à la table de mixage, fini d’oublier le câble ou l’adaptateur. Fini d’oublier de démarrer l’enregistreur ou de vérifier l’état des batteries. Maintenant pour garder un bon souvenir du concert ou de la répet, il faudra soit toujours bien jouer, soit formater ou perdre la carte SD par erreur *OUPS*. 

Le points positifs sont l’enregistrement individuel des pistes, en plus du master mix, et la gestion de 5 mix de retours intégrés dans un seul appareil. Sur ce point, elle est sans concurrence dans sa gamme de prix. Mais sa gamme de prix impose des aussi des limitations. Les effets s’appliquent au mix et au retour de la même manière. Les faders ne sont pas motorisés. Basculer en enregistrement à haute résolution à 96 KHz désactive le mode interface audio, les mix de retours, l’EQ et les effets et les pistes 13 et 14. il ne reste qu’un enregistreur multi-piste indépendant. 

Perso, je le vois comme la bonne mixette gérée par le groupe pour s’enregistrer en séance de compo, de répet ou en concert. Elle pourrait également servir lors de masterclasses ou de formations « groupe ». Elle permet de mixer, enregistrer et ré-écouter des prises en isolant des instruments lors du playback par exemple. 

C’est clair que si je jouais et répétais avec un groupe de 3-4-5 musiciens, j’en voudrais une. Mais à cause de certaines limitations et d’un prix qui la rend inutile pour moi en tant qu’artiste solo, l’excitation retombe un peu et je donne une note de 6 sur mon échelle de piments.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.