«

»

Mar 22 2017

Imprimer ce Article

V-Moda Faders VIP, pour un silence de qualité ?

Protéger ses oreilles un sujet avec lequel on ne plaisante pas. Après un traumatisme sonore, les dégâts temporaires ou définitifs ne sont pas rares. Du petit bouchon en mousse (♪♫ le petit bouchon en mouss-euh ♪♫ air connu) jusqu’au casque à réduction de bruit, l’éventail des solutions est très large. Pour protéger mes oreilles d’une manière compatible avec une expérience musicale relativement intacte, j’ai testé les V-Moda faders VIP qui promettent -12 dB de réduction linéaire avec atténuation des fréquences dangereuses pour l’ouïe. 

Ceci n’est pas un écouteur intra-auriculaire !

V-Moda Faders VIP

V-Moda Faders VIP

De la mousse aux intras

Le bouchon en mousse est une solution universelle, économique et efficace, mais l’expérience musicale est fortement … émoussée. Les embouts en silicone avec filtre sont un peu plus précis, et permettent de choisir le niveau de réduction en adaptant les filtres utilisés. Il faut les enfoncer assez loin dans le pavillon de l’oreille pour bien s’isoler. Ils sont efficaces et relativement peu coûteux. Mais à l’usage, ils s’avèrent peu confortables à placer et à retirer.

L’étape suivante, avant les protections auditives moulées sur mesure est d’aller voir ce qui se fait pour quelques euros de plus en matière d’inserts auriculaires. Ce qui m’a conduit à jeter une oreille aux V-Moda faders VIP qui promettent un filtrage respectueux du son grâce à une construction plus complexe que le simple bouchon d’oreille.

V-Moda Faders VIP (image V-Moda)

V-Moda Faders VIP (image V-Moda)

C’est bien vendu …

Le déballage c’est comme les préliminaires. En général, la première impression influe fortement sur la suite de l’expérience. En résumé, le packaging est propre et qualitatif, mais pas très respectueux de l’environnement pour le rapport carton/plastique. Dans mon empressement, j’ai détruit l’emballage avant de prendre une photo. Tant pis.

Niveau accessoires on est gâté :

  • une boite de rangement
  • un cordon
  • les inserts
  • 4 paires de bouchons de silicone spécial de tailles différentes avec un code de couleur XS (noir), S (rouge), M (orange) et L (vert)

V-Moda Faders VIP : inserts XS, S, M et L

V-Moda Faders VIP : inserts XS, S, M et L

Le cordon est un accessoire utile pour pouvoir garder les faders autour du cou quand ils ne sont pas dans les oreilles. Ce cordon est fixé par deux petits embouts vissés, et peut être retiré si on le souhaite. Avec le cordon, les faders ont un petit look d’écouteurs intras qui n’est pas désagréable.

V-Moda Faders VIP : boite de rangement et cordon

V-Moda Faders VIP : boite de rangement et cordon

Sans surprise, la boite de rangement permet de … ranger les écouteurs. Le cordon pourra être placé dans deux encoches pour être porté en sautoir ou être rangé dans la boite avec les faders. Attention qu’avec les plus grands inserts, ranger le cordon s’est avéré un exercice digne de Tetris. Malheureusement, la charnière de la boite est une simple articulation en plastique. Elle finira par casser mais c’est une bonne idée de la fournir dans les accessoires.

V-Moda Faders VIP : sans le cordon

V-Moda Faders VIP : sans le cordon

… comme de bien entendu !

Question philosophique : si on reconnaît une belle musique à-la beauté de ses silences, à quoi reconnait-on un silence de qualité ? 

Contrairement à des bouchons en mousse ou un casque à réduction de bruit active comme mon Backbeat Pro de chez Plantronics, l’objectif des faders n’est pas d’isoler du son ambiant. La réduction de seulement 12 dB reste modeste. En raison de cette faible réduction la prudence s’imposera dans les environnements vraiment bruyants. Le nom des faders donne une indication de leur utilisation idéale : baigné de décibels dans le carré VIP du festival, une binouze dans la main, sans se faire démolir les tympans.

Dans l’ensemble, la musique et les conversations restent intelligibles. Même en poussant le volume à un niveau obligeant les personnes autour de moi à se boucher les oreilles, l’écoute reste confortable (pour moi). Quand on me crie dessus pour que je baisse le son, les voix sont audibles. Naturellement, l’aigu est un peu écrasé et on perd l’air et les détails en haut du spectre.

Évidemment, la cavité du pavillon de l’oreille est bouchée, ce qui peut entraîner une légère gêne et des sons anatomiques. On perçoit des sons de  manipulation du cordon (si on danse ?). Mais en plaçant le cordon dans la nuque, les bruits sont quasi inexistants. La transmission de notre propre voix est essentiellement transmise mécaniquement par la mâchoire et les os du crâne, ce qui est déroutant mais pas inattendu.

Conclusion

Pour moi, rien que le choix de la taille des inserts et les accessoires justifient le prix de 20 € si la qualité sonore est au rendez-vous, ce qui est le cas. Les inserts ont une certaine masse qui inspire confiance et la finition est propre. J’ai un petit regret pour la couleur. Le matériel promotionnel donnait l’impression que c’était un gris foncé plus classy. Finalement c’est un gris argenté un peu plus bling-bling. J’aurais dû prendre les rouges.

Ce que j’aime ?

  • la qualité du son filtré
  • les accessoires fournis
  • le niveau de réduction adapté aux environnements raisonnablement bruyants
  • la construction soignée et plutôt classe
  • le look qui rappelle un écouteur intra, plutôt qu’un cylindre de mousse médicale
  • le confort de placement

Des regrets ? Vraiment pour pinailler :

  • la couleur un peu moins classe que prévu
  • la charnière en plastique du boîtier de rangement

Finalement, tout ça mérite un bon 9/10 sur mon échelle de piments !

Lien Permanent pour cet article : http://guitar.vanlochem.be/v-moda-faders-vip-silence-de-qualite/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>