«

»

Août 21 2013

Imprimer ce Article

Une vraie loque après le concert …

accroche à ton cœur, un morceau de chiffon route ♪♫

accroche à ton cœur, un morceau de chiffon rouge ♪♫

Entretenir sa guitare, la bichonner c’est important. On ne passe pas le polish tous les jours, mais le petit coup de loque (ou de chiffon pour nos amis français) avant de ranger sa six cordes c’est sympa et pas cher. En été ou sur scène quand on transpire plus, c’est carrément essentiel. Il est plus facile de donner un petit coup sur la guitare régulièrement que d’entamer les gros travaux sur une salissure incrustée. 

Ça se justifie esthétiquement et économiquement en prolongeant la durée de vie de vos cordes. C’est aussi l’occasion d’inspecter sa guitare après d’éventuels problèmes (ex: distinguer un voile « sur » le vernis, bénin, ou « dans » le vernis, grave).

Personnellement, je suis adepte des produits dédiés spécifiquement à un usage. J’ai déjà lu que n’importe quel chiffon de carrossier peut faire l’affaire, sans être convaincu. La seule exception est le vieux T-shirt en coton, parce qu’il répond à la définition d’un tissu doux qui ne peluche pas. Certes c’est plus rock’n’roll, mais chaussettes, chemises, slips ou caleçons sont à proscrire, en effet les élastiques, boutons, et coutures de ces vêtements risquent de faire des dégâts. Autant éviter tous les textiles qui peluchent ou boulochent, et déposent des débris dans les spires des cordes ou dans les mécaniques.

Ma version perso du vieux T-shirt est une bout de tissu de coton rouge (un ancien foulard je crois) qui traîne dans ma caisse de guitare depuis des lustres. Elle pend aussi parfois sur mon pied de micro, une mauvaise habitude qui gâche un peu les photos de concert d’après ma Roadie. nicepixannivdavid-16

Elle me sert à essuyer mes mains et mes cordes essentiellement, en répet, comme en concert. C’est aussi devenu une sorte de doudou, j’avoue.

Il est préférable d’utiliser deux loques différentes pour les cordes et la caisse, pour éviter de rayer le vernis avec les crasses ramassées sur les cordes.

Pour la caisse, je privilégie un produit dédié, comme par exemple de chez Planet Waves (Note: je n’ai pas de lien avec Planet Waves, je trouve juste leur gamme complète, qualitative et accessible en ligne et en boutique).

J’ai deux type de loques, une non-traitée que je passe en premier pour retirer les résidus et la transpiration, et une pré-traitée qui contient un produit qui permet de faire briller (légèrement).

Je profite d’avoir renouvelé mes chiffons pour vous montrer le packaging … pour quelques euros, et le fraction du prix d’une guitare, on ne prend guère de risques. Pas de confusion possible. La jaune est propre, la grise est pré-traitée. 2013-08-21 15.14.25

Le nouveau venu dans la famille est un chiffon micro-fibre qui a un toucher peau de chamois, sans les défauts de la peau de chamois (hydrophile et une tendance à rayer le vernis). Ce chiffon est en train de devenir mon outil préféré pour le dos du manche et les parties de la guitare où la transpiration laisse des marques.

2013-08-21 15.14.10

J’évite aussi d’utiliser les mêmes chiffons pour les entretiens avec des produits: polish, conditionner et huiles pour le manche. Pour ça, j’ai « les vieilles », qui sont déjà bien marquées et stockées à part. Pour la surface du manche, j’utilise un chiffon légèrement plus abrasif, pour faciliter le décrassage de la base des frettes sans devoir sortir la laine de fer 0000.

2013-08-21 15.14.47

Voilà, assez parlé chiffons, je retourne répéter …

Lien Permanent pour cet article : http://guitar.vanlochem.be/une-vraie-loque-apres-le-concert/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>