Première écoute : The Way To Go – un nouvel album pour Jacques Stotzem et ses ballades mélodiques inspirées

Quinze petites secondes : six notes, une respiration, une déclaration. Jacques Stotzem va à l’essentiel. Il plante le décor musical de son album « The Way To Go » en une seule phrase. Avec calme et détermination, en quinze secondes, il referme en douceur la porte sur le tryptique d’albums Catch the Spirt I, Catch the Spirit II et Acoustic Tribute to Rory Gallagher

The Way to Go : une balade en ballades 

The Way to Go - Jacques Stotzem

The Way to Go – Jacques Stotzem

Dès les premières mesures, on sent que ce sera le genre d’album de ballades qu’on écoute autour d’un bon verre. Même la photo qui illustre la pochette du CD est une balade. Jacques fait ce qu’il a toujours fait : être sur la route, en solo avec sa guitare. Pour celui qui lit entre les lignes, la pochette ne raconte rien d’autre. Au dos de la couverture, face au CD, il s’arrête un instant au bord du chemin pour laisser une trace dans nos cœurs. Puis il poursuit son chemin et repart comme il est venu, quand la dernière plage de l’album est tournée.

The Way to Go - Jacques Stotzem

The Way to Go – Jacques Stotzem

Le son de l’album est vraiment magnifique. J’ai pris une claque dès la première écoute. J’ai interrogé Jacques sur son « secret ». Il m’a avoué modestement qu’il essayait simplement de faire de son mieux chaque fois.

En tant que fan de longue date, je retrouve de-ci de-là des souvenirs d’ambiance d’anciens albums que l’écoute de l’album compilation 25 Acoustic Music Years a récemment ravivé. Je pense que The Way to Go est un album qui devrait plaire aux vieux fans et aux adeptes du « c’était mieux avant ». Mais au travers de l’intense travail d’arrangements des albums Catch the Spirit et To Rory on sent que la ligne mélodique est plus libérée. 

Pour moi, c’était sans doute plus facile de vous parler des albums d’arrangement. Le titre original et la raison de la reprise étaient déjà une histoire en soi. Heureusement, tout comme la couverture semble pouvoir se lire, l’enchainement des plages de l’album est une histoire en soi.

Promenade sur les plages 

Notre époque est troublée. Avec Dreaming of a better World Jacques Stotzem, guitare à la main, rêve d’un monde meilleur, apaisé. Ce monde apaisé est peut-être celui où nous emmène l’envoûtant Deep Sea dont la basse profonde nous invite à la méditation.

Contrairement à la pesanteur qu’on attendrait sur un album de ballades, la plage titulaire de l’album The Way To Go est libérée et enjouée. D’autant que d’autres morceaux lui font écho, A Ride on 59 (enregistré sur la Martin OMCJS Jacques Stotzem Signature numéro 59). Ou encore l’étourdissante Musette pour Edith (Piaf) qui répond en vis-à-vis à la valse lente Plage d’Automne.

D’autres morceaux gardent leur part de mystère. Something to Remember, It’s Gone Forever, ces titres m’évoquent ces moments qu’on vit et dont on se dit qu’il faudra se souvenir. C’est aussi le constat de l’impermanence des choses. Mais cette impermanence est également le moteur du progrès.

Avec A Break in The Clouds, c’est une trouée dans les nuages qui accompagne la fin de la promenade. Elle se termine à pas feutrés le long d’une rivière avec Along The River.

La dernière plage de l’album tournée, Jacques reprend la route, celle qu’il sait qu’il doit suivre. Demain est déjà une autre aventure.

N’oubliez pas le guide

Cet album à l’étoffe pour devenir un classique favori de la discographie de Jacques Stotzem, comme Sur Vesdre l’a été. Pendant ses concerts, Jacques continue à explorer l’énergie de ses arrangements de morceaux de rock acoustique à couper le souffle. Mais dorénavant ils seront également accompagnés des respirations de The Way To Go.

L’album est en vente lors des concerts de Jacques. L’album se trouve chez les meilleurs disquaires, on pourra le commander d’ici quelques jours sur le label Acoustic Music Records ou l’acheter directement sur iTunes.

Bonne écoute !

2 pings

  1. […] « Première écoute : The Way To Go – un nouvel album pour Jacques Stotzem et ses ballades mélo… […]

  2. […] critiques du nouvel album, la mienne comprise, sont unanimes : il est bien construit et très équilibré dans le déroulé des titres. […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.