«

»

Avr 15 2016

Imprimer ce Article

Test sur le terrain: la caméra Zoom Q8

Zoom Q8 : test de caméra et enregistreur multipiste intégré

Zoom Q8 : test de caméra et enregistreur multipiste intégré

Pour cette dernière vidéo de test concernant la Zoom Q8, toujours en partenariat avec bax-shop.fr, je me suis penché sur les modes SCENE. Il ne s’agit pas de vêtements destinés à la scène mais de préréglages destinés à optimiser les couleurs et la dynamique du capteur en fonction des conditions de tournage.

Quand un appareil photo de milieu de gamme propose ce genre de modes, en général les amateurs éclairés sont sceptiques. En effet, en utilisant les bons réglages manuels, on doit pouvoir maîtriser le rendu d’image. Ici c’est bien différent, il s’agit d’une caméra vidéo dépourvue de réglages manuels de l’exposition, de l’ouverture de l’objectif ou de la vitesse d’obturation.

Après quelques essais, j’ai constaté que ces modes, dont le nombre a été considérablement augmenté depuis l’update du firmware en version 2.0 sont efficaces et bien typés.

On retrouve les modes: Auto, Concert, Concert Low Light/Dance Club/Jazz Club/Concert Hall/ Rehearsal Studio/Garage/Outdoor/Sunset, Night.

J’ai constaté également qu’on peut prendre ces noms au premier degré et utiliser ces modes pour le contexte auquel ils sont destinés.

Après la prise en main de la caméra, et le test audio, j’ai emmené la caméra au concert de Seesayle, une amie artiste dont j’adore l’univers musical.

La suite est à découvrir dans cette vidéo.

Je crois que je vais conclure !

Ma conclusion finale à propos de la caméra est qu’elle est littéralement bluffante au niveau sonore, par rapport à d’autres produits dans cette gamme de prix, voire à des tarifs plus élevés. La mise en oeuvre d’un seul appareil, avec une seule carte mémoire contenant à la fois la vidéo et l’audio sur des fichiers distincts pour pouvoir retravailler le son dans votre logiciel de traitement préféré pour l’un comme pour l’autre.

Par la nature de son objectif, la caméra impose des déformations aux bords de l’image. Si vous voulez redresser l’image, en y laissant une partie du cadre, c’est possible par exemple avec l’outil « deform » de Sony Movie Studio (environ 100€) ou avec l’outil un peu plus simple Liquivid (20 € et qui propose un preset correspondant à la camera Zoom Q8).

C’est un excellent outil, pour documenter son travail et faire sa promo. La qualité du son et une connectique sérieuse en combo-xlr est vraiment ce qui la distingue de ses concurrents directs. Pour l’image, elle fait jeu égal, et les modes scènes promettent le meilleur rendu pour la plupart des contextes d’application. La mise en oeuvre d’un seul appareil pour l’audio et la vidéo, tout en permettant à la demande de générer des fichiers distincts est un vrai bonheur pour filmer mais également pour le workflow postproduction. Les modules de microphones interchangeables sont une bonne idée, et si on possède un enregistreur compatible, on s’ouvre des possibilités supplémentaires. On pourrait regretter la prise propriétaire de ces modules de microphone, mais on peut brancher ce qu’on veut sur la caméra.

En conclusion de ce dernier test, en concert et en basse lumière, il faudra être attentif à tous les petits soucis qui peuvent se présenter, comme les contre-jours ou les contrastes trop violents. L’expérience et l’expérimentation seront des atouts précieux pour garantir le résultat final. Évidemment lors d’un de ses propres concerts, on pourra ajuster l’éclairage et choisir la position de la caméra au lieu de subir ces paramètres en tant que spectateur.

Je pense qu’en post-production, je pourrais encore gagner de précieux carats en terme de qualité d’image.

Evidemment, de temps en temps on touche aux limites techniques de la caméra, mais c’est le moment de se souvenir de son encombrement, de la vastitude de ses possibilités, de la simplification du workflow et surtout de l’étiquette de prix sous les 400 €.

On voulait quoi ?

Une caméra compacte, solide et versatile, pour un budget raisonnable, qui nous permette de filmer en HD avec une sensibilité suffisante pour les éclairages de concert. Une caméra qui permette de capter le son ambiant et le son direct des instruments de manière qualitative.

Contrat rempli, et un très bon 9/10 sur mon échelle de piments.

Piments9-10

Lien Permanent pour cet article : http://guitar.vanlochem.be/terrain-test-de-camera-zoom-q8/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>