T-Racks 5 : IK Multimedia passe la cinquième

Je vous ai déjà parlé il y a bien longtemps du T-Racks de chez IK Multimedia. Voici la version 5 de cette suite de plugins. T-Racks 5 est un programme autonome (standalone comme disent les anglophones) qu’on peut meubler de modules plus ou moins nombreux en fonction des achats utiles ou compulsifs. 

L’annonce par IK Multimedia d’une version modernisée de leur produit est l’occasion de m’y replonger. L’interface a été redessinée avec un flat-design plus sobre et élégant. Les plugins ont aussi bénéficié de ce lifting et ils sont plutôt réussis (à une exception près). Tout est plus lisible et plus facile à contrôler. 

IK Multimedia T-Racks 5

IK Multimedia T-Racks 5

Un outil polyvalent et ubiquiste

Les modules peuvent être utilisés comme plugin dans votre logiciel audio habituel, mais on peut également insérer T-Racks comme plugin pour y intégrer une chaîne de modules en série ou parallèle (16 slots max) .  Le programme autonome peut servir de suite de mastering. Il permet de générer le CD-Texte et les codes nécessaires pour constituer le master d’un album complet. L’ambition est d’avoir un produit qui sert depuis le traitement sonore jusqu’au mastering prêt au pressage ou à l’upload sur une plateforme de téléchargement.

Visite guidée (en anglais) par le vendeur :

IK Multimedia T-Racks 5 - les modules

IK Multimedia T-Racks 5 – les modules relookés

Si la série des plugins jaunes de la série Classic est magnifique, personnellement je trouve le relooking des réverbérations de la série CSR un peu raté. Question de goût. Par contre elles restent très sympas d’un point de vue sonore. Ca ne vaut pas une reverb à convolution, mais ça fait le boulot.

IK Multimedia T-Racks 5 - les modules de reverb

IK Multimedia T-Racks 5 – les modules de reverb

Les améliorations

Un de mes plus gros reproches envers l’ancienne version de T-racks était que sur mon écran les plugins restaient assez petits ce qui rendait la manipulation des boutons parfois un peu aléatoire. Maintenant il est possible de redimensionner les fenêtres, et les différentes zones dans la fenêtre principale, ce qui agrandit les plugins et facilite la lisibilité et la manipulation. Pour moi qui ai des gros doigts et des mauvais yeux, c’est le bonheur.

Mais les plugins, ce n’est pas qu’une question de look. Au niveau sonore, la suite est réputée pour un bon rapport qualité prix, avec des émulations sans doute moins proches des originaux analogiques que des plugins plus onéreux, mais avec un résultat tout à fait utilisable dans la production.  Mais IK ne s’est pas reposé sur ses lauriers et offre de l’audio jusqu’à 192 kHz/32 bits en virgule flottante et un moteur de resampling interne amélioré.

Les indicateurs de niveaux et de dynamique

J’ai toujours aimé les indicateurs de niveaux de la suite T-Racks qui offraient des propositions de niveau selon le genre de musique traité. Les nouveaux indicateurs reprennent les mesures essentielles pour le mastering à destination des plateformes de streaming.

Il existe une version étendue de ces outils, plus complète, mais malheureusement payante. Cette version étendue peut être activée dans une fenêtre à part (par exemple pour un second écran).

IK Multimedia T-Racks 5 - les modules de reverb

IK Multimedia T-Racks 5 – metering

J’ai bénéficié de la mise à jour en version démo de mes modules existants depuis la version Tracks-CS. Ca fait plaisir. Je pense que le but est évidemment de capturer l’utilisateur dans un écosystème pour lui vendre des plugins supplémentaires. 

Mise à jour et achat de T-Racks 5

L’achat d’une version complète de T-Racks 5 ajoute 4 nouveaux plugins (dont je ne bénéficie pas). On trouve un compresseur/EQ de mastering assorti à la série Classic en jaune, un EQ hybride au look moderne et un compresseur/limiteur.

La suite offre aussi un outil qui a pour ambition de cloner le mastering d’une, deux ou trois chansons, pour la répliquer sur votre piste. Magique ! (ou « magique ?? » ). Les propositions de ce module peuvent être affinées à votre goût. J’avoue être à la fois curieux et méfiant à propos de cet outil. Pour l’instant le processeur de mastering et les indicateurs de niveau étendus me tentent plus.

IK Multimedia T-Racks 5 - les nouveaux modules

IK Multimedia T-Racks 5 – les nouveaux modules

Les versions

Il existe trois versions de T-Racks 5 allant de 149 à 299 € environ :

  • Classic : 9 processeurs, les 5 classiques et les 4 nouveaux; 
  • Deluxe  : 22 modules;  
  • Max : 38 Modules. 

Pour toutes les versions, les modules au format AU, VST2, VST3 and AAX formats peuvent être testés pendant 15 jours et achetés séparément.

Conclusion

Je lis de-ci de-là que la suite T-Racks a été utilisée pour produire des albums et des singles qui n’ont pas eu à rougir de la comparaison avec d’autres titres, même si les gens restent discret sur ce qu’ils utilisent pour éviter d’interminables débats. C’est un ensemble d’outils assez abordables qui pourra grandir avec vos besoins autour d’un noyau de base directement utile.

Si vous avez déjà une version de T-Racks et qu’être pris dans un ecosystème de plugins ne vous dérange pas, foncez. Toutes les améliorations de l’interface sont bonnes à prendre. Personnellement je pense que je vais jouer la carte de l’upgrade pour bénéficier de l’ensemble des améliorations.

Faut il acheter ces plugins ? Si vous voulez une suite de traitement du son et de mastering rationelle et efficace, oui. Vous voulez une suite de pré-mastering ou de mastering efficace, oui. Vous cherchez la modelisation fidèle et authentique de matériel analogique, il faudra sans doute investir plus.

De toute manière, téléchargez les démos et forgez-vous une opinion par vous-même.

UPDATE : voici les démos des modules additionnels

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.