S’échauffer avec des gammes chromatiques

s'échauffer un mal nécessaire !

s’échauffer est un mal nécessaire !

S’échauffer est nécessaire et salutaire. Je l’ai un peu négligé les derniers temps, et je paie mes heures de clavier et de souris entrecoupées de moments consacrés à la guitare.

Pourquoi et comment ?

La main est pleine de petits muscles précis et puissants pour leur taille. D’une manière parfois caricaturale, on compare l’effort du guitariste à celui du sportif de haut niveau, qui accomplit un geste contrôlé, intense et répétitif, à la demande. Et le sportif doit s’échauffer, tant à l’entraînement que lors des compétitions. Mais le bon musicien ne se dope qu’à la bière.

Les gammes chromatiques sont un excellent exercice pour s’échauffer et vous permettent de travailler à la fois votre main gauche et votre main droite. La vitesse n’est pas le facteur à rechercher. Contrairement à ce qui est montré (mais conformément à ce qui est dit) dans la vidéo ci-dessous, l’expression et la propreté de la réalisation sont importantes pour moi, plus que la vitesse.

Mais les divers exercices sont bons à prendre.

S’échauffer de manière utile

Pour que s’échauffer ne soit pas une perte de temps, je recommande même de travailler avec un métronome si possible et de faire attention à accentuer les temps 1 et 3 ou alternativement 2 et 4 en jouant du pouce et de l’index de la main droite.

Je travaille également les notes chromatiques par groupe de trois, en triolets, pouce-index-majeur en 3/4 pour développer d’autres pulsations rythmiques.

Un des points d’attention sera d’être à l’écoute de votre main. Exercer la force suffisante pour jouer chaque notre, sans forcer, sans crispation. Respirez et gardez les poignets et votre corps détendus. S’échauffer, c’est aussi se relaxer.

Commencez par quelques gestes pour réveiller vos mains. Frottez vos paumes l’une contre l’autre, jusqu’à ressentir un léger échauffement de vos paumes, puis écartez légèrement les doigts pour qu’ils glissent les uns entre les autres. Frottez ensuite le dos d’une main avec la paume de l’autre, puis changez de main.

Commencez par étirer vos doigts et vos poignets avec quelques exercices simples

Tendez votre bras à l’horizontale, doigts pointés vers le ciel. Placez les doigts de votre autre main perpendiculairement à ceux-ci et exercez une légère traction douce et continue. Tenez la position 5 secondes sans forcer, sans douleur et en respirant calmement. Changez de main et recommencez trois fois.

Tendez maintenant votre bras à l’horizontale, doigts pointés vers le sol. Placez les doigts de votre autre main perpendiculairement à ceux-ci et exercez une légère traction douce et continue. Tenez la position 5 secondes sans forcer, sans douleur et en respirant calmement. Changez de main et recommencez trois fois.

Mettez votre pouce dans la paume de votre main, refermez vos doigts dessus, et tirez légèrement vers le bas.  Tenez la position 5 secondes sans forcer, sans douleur et en respirant calmement. Changez de main et recommencez trois fois.

Ensuite, quelques gammes chromatiques, qui sont également l’occasion de vérifier la justesse de votre guitare dans toutes les positions et les éventuels problèmes de frettes. Commencez ensuite par un morceau facile que vous pouvez aborder avec décontraction.

Voilà, vous êtes chauds et prêts pour une bonne répétition … ou votre concert. 

1 ping

  1. […] de votre main, ce qui vous permet de poser des accords plus étendus. Vous pouvez relire ceci : s’échauffer avec des gammes chromatiques, par […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.