«

»

Juil 02 2016

Imprimer ce Article

Saturation à bandes, Waves J37

La chaleur que tout le monde recherche dans sa quête de la quintessence du son vient en partie de la saturation des enregistreurs à bandes. Cette saturation à bandes revient à la mode, tant chez les pros que chez les amateurs. Tout le monde est à la recherche d’une authenticité empreinte de nostalgie pour approcher le son des plus grands.

Qu’est que la saturation à bandes ?

Enregistreur à Bandes J37 - Abbey Road

Enregistreur à Bandes J37 – Abbey Road

A l’époque des enregistreurs à bandes, chaque instrument est enregistré sur une bande. Ensuite la piste est mixée à travers différents effets analogiques avant d’être réenregistré sur une bande. Pour le mix final, chaque son est passé par plusieurs étapes d’enregistrement, de bande à bande. A chaque passage, des petits défauts s’accumulent. Ces défauts résultent d’une vitesse de bande irrégulière, de l’accumulation de poussière et de l’usure des mécanismes.

Des minuscules changements de fréquences apparaissent. Ces défauts sont catalogués: à moins de 0.1 Hz défini comme Drift, de 0,1 Hz à 10 Hz appelé Wow, 10 Hz à 100 Hz connu sous le nom de Flutter et 1 kHz à 5 kHz baptisé Scrape Flutter.

Les ingénieurs ont lutté contre ces défauts qui sont devenus quasi imperceptibles dans les années 80. Néanmoins, à cause de la succession de cycles d’enregistrement des pistes, en touches successives, ces défauts apposaient une subtile empreinte sur les mix finaux.

Certaines comparent cette empreinte avec une vitre placée devant un téléviseur. Vous ne la voyez pas, mais la lumière qui atteint vos yeux est légèrement différente. Si quelqu’un retire la vitre, vous ne saurez pas ce qui a changé, mais vous préférerez la vision d’avant parce que vous y êtes habitué. Voilà ce qu’est la saturation à bandes. D’autres la comparent avec le grain agréable des négatifs photos argentiques.

Que cette saturation à bandes soit désirable ou non reste une question de goût. Selon votre style de musique et les générations d’auditeurs, cet effet sera apprécié ou non. Les amateurs d’enregistrements des années 60-80 en seront friands, tandis que les jeunes générations écoutant de la musique électro au son clair et net pourraient ne pas l’apprécier.

Simuler la saturation à bandes

De nos jours, il es possible de réaliser un enregistrement quasi parfait. Tellement parfait qu’il peut sembler froid et synthétique. La distortion harmonique, à peine perceptible, ajoute de la profondeur et une élégante sophistication à la musique.

Le matériel analogique permettant d’obtenir « naturellement » ce désirable défaut étant tout à la fois hors de prix, introuvable, couteux à entretenir, encombrant, peu fiable et peu pratique à utiliser, les développeurs de plugins ont crée des algorithmes qui simulent cet effet. En pratique, ces effets ajoutent une dose contrôlée de distortion sur les harmoniques.

La saturation à bandes chez Waves : le plugin Waves J37

Saturation à bandes : J37 Tape Saturation Plugin | Waves

Saturation à bandes : J37 Tape Saturation Plugin | Waves

Chez Waves, on ne pouvait manquer de fournir un plugin promettant de retrouver la patine des enregistrements des plus grands. Il existe un plugin plus ancien, le Kramer Master tape et le J37 Tape saturation plugin. Des versions d’essais sont proposées, n’hésitez pas à les comparer.

Waves a décidé d’user de son partenariat avec les mythiques studio Abbey Road pour modéliser le plugin J37. Il est modélisé d’après un enregistreur à bandes ayant servi notamment pour le célèbre Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band des Beatles, pour lequel Georges Martin a usé et abusé des cycles successifs d’enregistrements, donnant un grain très reconnaissable au son de cet album.

La première chose qui frappe avec ce plugin, c’est la beauté de l’interface. Mais on peut regretter que la partie supérieure, avec sa superbe animation de bande qui tourne ne serve à rien, tandis que les contrôles sont un peu « entassés » en bas de l’écran avec des boutons minuscules.

Les paramètres et les contrôles.

Les 3 premiers boutons sont consacrés au choix de la bande simulée. Comme à la grande époque des cassettes audio, la formule du composant ferromagnétique déposés sur la bande influence la signature fréquentielle de l’enregistrement. En caricaturant un peu, on est face à une machine à remonter dans le temps. La formule de bande 888 dans les années 60, la formule 811 dans les années 60 à 70 et la 815, la plus claire, dans les années 70. La 888 aura plus de grain, la 811 aura un meilleur rendu des hautes fréquences que la 888 et la 815 sera la plus fidèle dans les hautes fréquences.

La simulation de vitesse de la bande offre les réglages 7.5 ips et 15 ips. Le premier conviendra aux sons riches en basse fréquences (guitare basse, grosse caisse, guitares électriques), tandis que le second sera préféré pour les instruments se situant dans un registre aigu (voix, guitares acoustiques, cordes).

Tout se passe au niveau du gain !

Ensuite vient le réglage le plus important, le gain. C’est le contrôle du gain qui vous permettra de doser l’effet de saturation. Le niveau de sortie peut être lié au niveau d’entrée pour conserver à tout moment un niveau de sortie constant. Waves insiste sur le niveau du signal venant de votre chaine sonore qui doit être compris entre -3 et 0 VU pour un meilleur résultat.

Le réglage suivant, le BIAS permet de simuler l’excitation électrique appliquée aux composants ferromagnétiques de la bande. Ce réglage influencera le profil fréquentiel de l’enregistrement en simulant la sensibilité spécifique de la bande en fonction du courant appliqué. Vous n’avez rien compris ? Appuyez sur les boutons et utilisez vos oreilles.

La dernière section envoie le son dans un Delay à bande qui est vraiment très sympa musicalement

A l’étage en dessous, vous aurez la possibilité de choisir si vous émulez les défauts spécifiques des différentes pistes de l’enregistreur 4 pistes original. Le mode 2+3 simule la diaphonie (repisse) entre les pistes ce qui élargit légèrement le son.

Ensuite vous pourrez jouer des défauts de l’enregistreur, en allant du son clair à des effets destructifs et psychédéliques. C’est le petit coin destiné à votre créativité sonore. Si la distortion vous semble trop légère, il est possible d’en ajouter.

Une section VU mètres vous permet de garder les niveaux in et out sous contrôle

Le Delay à bandes

Le Dealy propose 3 modes Slap, Feedback ou Ping-pong. Étrangement, le niveau et le temps de Delay sont réglables à l’étage supérieur tandis que le type de Delay se sélectionne à l’étage inférieur.

Juste derrière vous pouvez sélectionner le type de Delay et la place du plugin de delay dans le mix, en insert ou en send/return. Un filtre passe-haut et un filtre passe-bas complètent le tableau de commande du Delay.

Ma conclusion

Je l’ai testé sur quelques prises sonores et je trouve le rendu plaisant et crédible, tant qu’on reste raisonnable. Avec un plugin de saturation à bandes, il est possible de faire un peu de bien au son, mais aussi beaucoup de mal. Le bien sera difficile à doser, le mal sera à portée de preset.

L’interface est jolie, mais une fois passé le moment du « Oooooh ! » admiratif, on regrettera les boutons minuscules et l’animation qui ne sert à rien. D’autres éditeurs sont bien plus sobres dans leur design d’interface.

On peut l’utiliser sur chaque piste ou sur la sortie bus uniquement selon qu’on cherche à émuler le traitement analogique dans son entièreté ou juste donner un peu de colle et de vie à un mix. Il pourra aussi être utilisé comme un effet créatif sur une piste unique dans un mix.

De manière générale, ce genre de plugins est à utiliser soit prudemment, en mode « quand on l’entend, on le diminue encore un peu », soit « à fond les ballons » pour explorer la distortion et le delay à bandes comme un effet. Certains ne jurent que par ce son, d’autre trouvent cette course au son vintage un peu vaine.

Dans tous les cas, comme pour tous les plugins Waves, ne payez jamais le prix plein, profitez des promos.

Lien Permanent pour cet article : http://guitar.vanlochem.be/saturation-a-bandes-waves-j37/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>