Shopping : D’Addario Planet Waves American stage circuit breaker cable

Je suis comme ça, le genre de mec que même un nouveau câble excite au point de vous en parler.  Faut le dire vite sans respirer, c’est un « D’Addario Planet Waves American stage circuit breaker cable », c’est même un « D’Addario Planet Waves American stage circuit breaker cable with angled plug« . J’avoue que c’est en partie à cause du nom que j’ai renoncé à faire une vidéo.

Depuis longtemps, la plupart de mes câbles sont des câbles Planet Waves. Je les trouve solides, fiables et je n’ai rien à leur reprocher. Un jour je compte me payer un câble très haut de gamme. Ce serait amusant pour tester et frimer un peu, mais jusque là le rapport qualité prix l’emporte. Cela fait un moment que je zieute la série American stage. Malheureusement aucun de me câbles n’a besoin d’être remplacé. De toute façon il me fallait un câble avec une fiche à 90° pour pouvoir utiliser mon pied de guitare. Avec un Jack droit, le départ du câble était plié contre le sol. Cela exerçait une tension désagréable sur le connecteur et rendait ma guitare moins stable dans le pied.

D'Addario Planet Waves American stage circuit breaker cable

D’Addario Planet Waves American stage circuit breaker cable

Comme je l’expliquais dans mon article sur la technique, la longueur d’un câble Jack est un critère important. Pour la longueur, en général, 3 mètres c’est un peu court quand je n’utilise pas d’accordeur, 9 mètres c’est trop long. J’ai donc opté pour la demi-poire du milieu, le câble de 20 ft., soit 6 m.

Prise en main

AU premier abord, le câble American stage est un peu plus épais et plus lourd que les câbles custom dont je me sers d’habitude. Le câble est logiquement un peu moins souple, mais pas au point que ça soit gênant. Les fiches entièrement fabriquées en métal font très bonne impression. Les matériaux utilisés et le poids inspirent confiance. Le conducteur est composé de cuivre sans oxygène, ce qui permet paradoxalement de conserver de l’air dans le son en préservant les aigus et les hautes fréquences harmoniques, si j’en crois la fiche technique.. 

La pointe du connecteur a un profil particulier baptisé « geo-tip » … sa surface de contact large et l’angle de la pointe modifiée promettent une connexion ferme. Ça semble être confirmé par le claquement sec qu’on entend quand on enfonce le connecteur dans la guitare.

D'Addario Planet Waves American stage circuit breaker cable

D’Addario Planet Waves American stage circuit breaker cable

Comme c’est un Jack anglé, et qu’il connecte bien, on peut dire que c’est un Union Jack ? (huhu … pardon, ridicule, d’autant que ce câble est proudly made in USA).

Le circuit breaker

Sans surprise, sur le connecteur coudé, on trouve le « circuit breaker » qui permet de changer d’instrument sans générer de gros « pop » dans la sono. Il suffit d’enfoncer le bouton pour interrompre la connexion sans générer de gros parasite.

D'Addario Planet Waves American stage circuit breaker cable

D’Addario Planet Waves American stage circuit breaker cable

Conclusion, et un mot sur la garantie

A la prise en main, j’ai l’impression que ce câble est indestructible. Dans le cas contraire Il bénéficie même d’une garantie à vie.

Je dois préciser que le bénéfice de cette garantie semble un peu moins commode chez nous que chez nos amis anglo-saxons. Alors qu’ils bénéficient d’un échange « no-question asked ». Moi, le petit belge j’ai eu droit à un ping-pong à trois entre le marchand, le distributeur et l’importateur pour savoir qui allait me remplacer mon câble XLR dont le petit bouton est fatigué. Franchement, z’êtes lourds les gars. 

Le câble n’y est pour rien et écope d’un bon 9/10 sur mon échelle de piments !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.