Petit test du Fishman Loudbox mini

Fishman Loudbox mini.

Je vous ai déjà parlé du Loudbox mini quand j’avais passé en revue sa fiche technique. Ce soir, j’ai branché ma guitare dessus et j’ai joué.

Je ne filme et n’enregistre JAMAIS un ampli. Je trouve cet exercice stupide. En fonction du positionnement du micro, par rapport à l’ampli (qui a deux diffuseurs) ainsi que par rapport à la pièce, le rendu peut varier très fort. Et si je repasse derrière avec un Eq et un compresseur pour récupérer un son potable je fausse la donne.

Ma première critique concerne le look de cet ampli. Je ne l’aime pas, pas du tout (voilà, c’est dit). Il a un quelque chose de vieillot, on croirait un machin fait en Russie ou en Allemagne de l’Est à l’époque de la guerre froide. Simili cuir moka, panneau de commande café au lait, très lait, panneau avant en tissu couleur chocolat. Quand je l’ai ramené à la maison, ma femme a cru que j’avais récupéré une vieillerie chez quelqu’un.

Le poids à la prise en main rassure … c’est un petit costaud qui a l’air d’avoir de la carrure.

Le son a le caractère Fishman, indéniablement. Puissant, structuré et solide et très propre. On aime ou on n’aime pas, mais on le reconnait. La plupart des amplis de cette gamme soufflent comme un petit PC, ici, le souffle est à peine perceptible. Les règlages sont simplistes mais efficace, et j’ai trouvé rapidement un son de référence exploitable. J’ai quasiment joué avec un EQ plat, ce qui est plutôt bon signe. Si le son de base du micro de la guitare n’est pas équilibré, il sera bon de disposer d’un préampli avec EQ paramétrique pour tailler plus finement le son. D’usine, les basses ont l’air un peu poussées (du moins plus que sur le Loudbox 100), sans doute pour compenser la petite taille de l’ampli. Les effets sont tout à fait corrects et on peut doser chorus et reverb séparément pour une belle palette de sonorités. Le canal micro est du même tonneau, rien à redire, mais pas d’alimentation fantôme.

Question de réglage peut-être, mais de temps à autre, je sentais le son un peu à l’étroit dans cette petite boite. Peut-être parce que ce son est plus directionnel, très nettement en cône, ce qui ne serait gênant que dans une salle de taille moyenne à grande. Il chauffe un peu, mais rien d’inquiétant.

Mais pour 357 euros, il remplit son contrat.

En le comparant avec mon Loudbox 100 (qui coûte tout de même le double !), j’ai toutefois déploré toutes sortes de petites choses qui facilitent la vie sur scène.

Fishman Loudbox 100

Par ordre d’importance, j’ai tiqué sur:

  • pas de mute pour couper le son
  • pas de grille frontale en métal pour protéger le diffuseur (la scène et le transport, c’est pas le pays des bisounours)
  • pas filtre Notch contre le Larsen
  • pas de DI pre uniquement un mix post (impossibilité d’enregistrer un son direct en plus de se repiquer vers une sono)
  • pas d’alimentation fantôme pour l’entrée micro
  • des boutons légers, plus fins
  • pas de coins renforcés
  • un look pourri et une sensation générale moins « sérieuse » (ok, j’aime les amplis noirs)

Alors, il n’est pas cher et il est suffisamment puissant, à part son look, je n’ai pas de réel reproche vis à vis de cet ampli. Son prix le situe dans une gamme où se trouvent les premiers Roland, Fender et Marschall pour guitares acoustiques … et ce n’est pas un hasard. Ce qui me réjouit c’est de retrouver, dés le premier prix de la gamme, les qualités du son Fishman (ou ses défauts selon les détracteurs de la marque).

Mais pour quel usage ? Ampli de répétition, ampli de salon ? Ce sont des concepts qui paraissent étranges pour la guitare acoustique. Sans doute, grâce à son volume,  il est approprié pour un usage scénique occasionnel, pour des petites scènes, pour qui aime voyager léger et ne dispose que d’un budget serré. Je le vois bien dans des configurations simple de type songwriter, une voix, une guitare pour des concerts plus intimistes.

Je me dis que tôt ou tard le besoin de « plus » se fera sentir. Fishman a également décliné un nouveau Loudbox Artist … plus puissant et équipé comme le Loudbox 100 (mais avec une section d’effets dopée de flanger, delay et autres fantaisies), mais (hélas) … avec le même look (pourri) que le mini.

Conclusion: je garde mon Loudbox 100 ! Mais il fut une époque où j’aurais été ravi de trouver un ampli de ce prix. Par contre, je me demande si Fishman tentera un jour l’aventure d’un preampli DI bodybuildé, sur le modèle des D-Tar Mama Bear ou Tonebone ? Du point de vue de l’électronique, tous les éléments sont là.

Edit: si vous voulez le voir en action, voici la vidéo démo de chez Fishman, avec pas mal d’infos sur les réglages :

(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bonjour David!

    Je m’appelle Julien, j’ai 20 ans et je compte jouer dans des bars prochainement. Pour cela il me faudra évidemment un ampli… J’ai découvert dans un magasin un modèle Carlsbro Sherwood 60W qui sonnait bien, mais la marque est inconnue, je préfère me tourner vers une marque réputée, et je tombe finalement sur ce Fishman. Le recommande tu comme premier ampli pour jouer dans des bars/ petites scènes? Est-il efficace en fingerstyle?

    Bravo pour ton blog, je l’ai parcouru entièrement et tes témoignages sont très intéressants.

    Si tu veux jeter un oeil sur mon soundcloud, je reprends les arrangements de J. Stotzem de « One » et « Shape of my heart », et pleins d’autres morceaux.

    Guitaristiquement,

    Julien

    1. Carlsbro est une marque réputée, si le son te plait ne t’inquiète pas; j’ai souvenir d’avoir vu Marcel Dadi et Jean-Felix Lalanne jouer sur du Carlsbro (Sherwoood) ici: http://youtu.be/yYYzUmLjntc. C’est tout de même pas rien.

      La notoriété des marques est souvent géographiquement limitée: certains ne jurent que par AER, ailleurs c’est Schertler, etc …

      Clairement Fishman est un bon choix pour le fingerstyle, surtout avec un jeu un peu dynamique à la Jacques Stotzem (qui joue d’ailleurs sur Fishman). Il donne très bien sur d’autres instruments et le voix.

      Oriente toi selon le son de quelqu’un qui te plait ou selon ton son de référence avant tout. Passé un certain budget, tous les amplis sont corrects, à toi de faire un choix en fonction du son ou des capacités de l’ampli (nombre de canaux, etc.).

  2. Ok merci. Je vais me tourner sur le Carlsbro, il y avait deux canaux, alors que sur ce fishman il n’y en a qu’un. Merci pour tes conseils

    1. Je suis étonné, les Fishman’s ont deux canaux en général. Mais soit.

  3. Effectivement je raconte n’importe quoi. Apparemment les deux amplis sont tous les deux de très bonne qualité, que ce soit le Fishman (selon toi, les avis et tests sur le net) ou le Sherwood, qui m’a fait bonne impression. Et si il est utilité par Felix Lalanne sur scène c’est qu’il y a une raison.

    Je vais essayer le Fishman en magasin, et si je n’arrive pas à trancher au niveau du son ça se jouera au prix ou à celui qui a le plus d’options/connectique.

    • chris on 6 décembre 2014 at 11 h 15 min
    • Répondre

    Salut David, je suis intéressé pour acheter le FISHMAN LBXE2 LOUDBOX PRO 600 watts je n’arrive pas à décrocher la moindre info si tu peux m’aider pour t’es commentaires
    en faite mon idée est de trouver le bon compromis chant et guitare avec effet cathédrale on va dire ça comme ça pour le chant j’ai 51 ans je veux pas qu’on me la fasse à l’envers en me vendent n’importe quoi en tout cas je trouve tes informations sans ménagement dans tous les sens donc superbe .
    Reçois toutes mes amitiés
    Chris

    1. Ah oui, le « monstre » … pas qu’il sonne mal, mais la puissance est énorme, c’est pour jouer de la country ou du rock dans un stade de foot ce truc. Je connais quelqu’un qui l’a essayé et m’a dit qu’au niveau puissance, il faisait presque peur. Pour info, les Loudbox « noirs » sont tous sortis de l’assortiment chez Fishman, mais on en trouve encore parfois en magasin ou sur le net. Les nouveaux modèles sont en coloris crème et cuir. Le plus puissant est actuellement le performer pro (combo) à 180 Watts ou le SoloAmp (un modèle en colonne) a 220Watts

      Tout dépend de la taille des scènes où tu souhaites jouer … Il ne faut pas surdimensionner un ampli, parce que si tu dois toujours jouer à bas volume, tu n’exploiteras pas au mieux le son de l’ampli.

      moi je compte un peu au pif avec cette formule.
      (puissance de l’ampli en Watts)-30 = nbre de personnes dans la salle

      Calcul très relatif, car pour une salle ouverte d’un côté ou pour du plein air, on peut encore retirer 20 à ce calcul.

      Avec un Loudbox 100, je peux jouer pour 100-30, dans une salle avec une jauge d’environ 70 personne maximum.
      Avec le SoloAmp 220, je peux sonoriser maximum 180 personnes dans une salle.

      Il ne faut pas oublier qu’au delà de 100 personnes, les salles sont souvent équipées d’une sono dans laquelle on peut repasser sans amener toute la puissance sur scène, ce qui cause des problèmes de retour difficile à gérer avec une guitare acoustique.

      A ta place, si tu joues en solo, je jetterais un œil et une oreille sur le Soloamp 220, 2 canaux dont un pour la voix, des reverbs propres et 220 Watts sous le capot, ce qui est déjà pas mal. Pour jouer dans un groupe, les Loudbox pro me semble un bon choix.

      Ah oui, il fait 35 kilos aussi le 600 Watts …

    • jacques léveillé on 6 décembre 2016 at 17 h 24 min
    • Répondre

    j hésite entre fishman ou fender sfx acoustique ,le fender est beaucoup plus cher mais est ce que la qualité est meilleure?

    1. je n’ai jamais été convaincu par les amplis Fender pour acoustique … mais bon, c’est très personnel comme goût …

        • jacques léveillé on 6 décembre 2016 at 19 h 33 min
        • Répondre

        ok c est parce que le fishman est moité prix du fender si le son est équivalent ou meilleur je prend fishman

        1. « meilleur » c’est difficile à dire pour quelque chose d’aussi subjectif … moi je le préfère, c’est sur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.