Par la guitare acoustique commencer tu dois, jeune Padawan !

Beaucoup de gens croient qu’il est essentiel d’apprendre les bases de la technique de la guitare sur une guitare acoustique avant de jouer de la guitare électrique. C’est faux.

Commencer par la guitare acoustique tu devras, jeune Padawan!

Commencer par la guitare acoustique tu devras, jeune Padawan!

Ce serait une façon de développer la force et la coordination et une manière de durcir les doigts. C’est exact, mais ce n’est pas une raison pour commencer par jouer de la guitare acoustique avant de jouer de la guitare électrique. Bien que les deux instruments présentent des similitudes, ce sont des instruments différents, destinés à des styles de musiques différents.

Cette croyance peut avoir des conséquences négatives, surtout pour les enfants ou adolescents qui voudraient jouer de la guitare électrique pour aborder des styles de musique qu’ils aiment. Les parents aimeraient qu’ils « maîtrisent les bases », mais les guitares acoustiques sont plus encombrantes que les électriques, et les cordes sont plus dures à fretter.

Après quelques mois à faire semblant de reprendre des classiques de la guitare électrique sur une acoustique, avec la complicité d’un prof qui fait de son mieux, la désillusion puis la démotivation poindront le bout de leur nez.

Il y a quelque chose d’un peu vexant pour le passionné de la guitare acoustique que je suis de la considérer comme « plus basique » ou « simple » que l’électrique.

Voici ce qu’en pense Monte Montgomery, célèbre shredder acoustique : « Je ne joue plus d’électrique du tout. En fait, je ne devrais pas en jouer, car j’ai tendance à survoler tout le manche. Jouer de l’acoustique est si dur que quand je pose mes mains sur une guitare électrique, c’est facile et sans aucun effort, ça en devient trop facile de monter et descendre le manche. Je commence à sonner comme Steve Vai, et généralement ce n’est pas nécessaire. Pour la chanson, du moins ». (*)

Il existe quelques arguments qui pourraient justifier de commencer par une guitare acoustique:

  • le budget: puisque dans un premier temps, il ne faudra pas investir dans un ampli (bien que le matériel d’entrée de gamme soit relativement accessible, tant en acoustique qu’en électrique);
  • la transportabilité et l’encombrement: si il est vrai que la guitare est moins encombrante à tenir, transporter ampli, câbles et guitare est une autre histoire;
  • l’indécision sur l’orientation musicale : si on ne sait pas encore bien vers quel style de musique s’orienter, autant investir dans une bonne guitare acoustique qui fera un bon compagnon de voyage avant de s’offrir la guitare électrique de ses rêves;
  • elle est toujours prête, sur son pied, sur ou sous un lit, même à 100 m d’une prise électrique;
  • c’est plus pratique pour emballer les filles à la plage ou en camping (cf. la guitare pour pêcho, ça marche ?);

La guitare électrique a évidemment des arguments:

  • il est possible de jouer au casque dans le silence quasi-absolu;
  • les cordes sont généralement plus souples, ce qui facilite l’apprentissage, le jeu, les accords en barré;
  • les possibilités sonores sont infinies ce qui peut être un inconvénient, car la quête du bon son est également infinie et coûteuse;
  • si vous êtes attiré par le blues électrique, le rock ou le métal, elle sera incontournable;

Le premier conseil à suivre sera d’écouter beaucoup de musique pour définir ce que vous cherchez dans la musique. Votre budget jouera un rôle dans votre choix, mais de nos jours cet argument est sans doute moins déterminant, du matériel au minimum correct existe pour tous les budgets. A moins que ayez décidé d’apprendre par vos propres moyens, trouver un prof qui vous emmènera vers ce que vous souhaitez atteindre sera également un facteur à considérer.

Que vous choisissiez l’acoustique ou l’électrique, il faudra du temps et de la persévérance pour atteindre votre objectif.

(*) « I don’t play electric at all now. In fact, I shouldn’t, because I tend to fly all over the place. I play so hard on the acoustic that when I touch an electric and it’s so feathery and effortless, it’s just too easy to run up and down the neck. I start sounding like Steve Vai, and usually that’s unnecessary. For the song, at least. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.