Première écoute : Jacques Stotzem – To Rory

En tant qu’élève, guitariste, ami et fan des premières heures, chaque sortie de CD de Jacques Stotzem est un moment spécial pour moi. Celui-ci tout particulièrement, car j’ai eu le plaisir de filmer quelques morceaux de ce projet en privé et en concert ainsi que des bouts d’interviews de Jacques pour réaliser cette bande-annonce pour le CD « To Rory, an acoustic tribute to Rory Gallagher ».

C’est lors de ces tournages que j’en ai appris plus sur la naissance de cet album d’arrangements du répertoire de Rory Gallagher, une naissance jalonnée par le talent et la passion, bien plus que par le hasard, un cheminement que je vous dévoilais dans un billet publié ici-même.

CD Stotzem To Rory

CD Stotzem To Rory

La pochette de l’album fait de larges allusions à cet hommage à travers le temps. Un décor auréolé d’un parfum doucement passé, avec un fauteuil qui pourrait évoquer autant un côté vaguement british old-school, qu’un intérieur dans lequel on imagine un Stotzem jeune plongé dans l’écoute des albums de Rory. Mais c’est un Stotzem mûr et posé dont on découvre le regard bienveillant, guitare à la main, entouré de sa collection de vinyls d’époque. En ouvrant le volet intérieur du CD, on découvre une reproduction d’un ticket original du seul concert de Rory auquel Jacques a assisté, un ticket du 6 octobre 1977, à 300 Fr. Un concert qui a fortement marqué le jeune guitariste qu’il était. La setlist enfin, au dos du CD, comme une vraie setlist de concert, qu’on peut voir comme un clin d’œil au fait que cet album n’est pas du tout un hommage en studio un peu opportuniste à un artiste décédé. Déjà bien avant ce CD, Jacques jouait (et joue toujours) des arrangements de Rory Gallagher lors de ses concerts, notamment Moonchild qui est la plage d’ouverture de l’album.

On trouve neuf titres sur ce CD : Moonchild, Just The Smile, Tattoo’d Lady, Wheels Within Wheels, Country Mile, Out On The Western Plain, Wayward Child, Don’t Know Where I’m Going, Follow Me. Tous sont des compositions de Rory Gallgher, à part « Out on the Western Plain » qui est un morceau de Leadbelly que Rory jouait en concert.

ToRory-JacquesStotzemNewCD

La playlist du CD

Trois de ces morceaux figuraient déjà sur les albums Catch the Spirit I ou II. Moonchild, Tatto’d Lady et Don’t Know Where I Am Going, mais il s’agit de versions fraîchement enregistrées. J’ai posé la question à Jacques qui m’a répondu avec un large sourire… qu’il n’était pas encore à la retraite. En écoutant le CD, il ne subsiste d’ailleurs aucun doute, outre les petites nuances dynamiques, le son un poil plus aérien que sur les albums précédents trahit leur nouveauté. En perfectionniste du son, en concert comme au studio, Jacques Stotzem a produit ici un bijou sonore en termes de restitution du son de la guitare.

Je dois admettre que je découvre la musique de Rory Gallagher au travers des arrangements de Jacques. Je suis né un peu tard, et Rory est passé sous mon radar. Le fait qu’on le présente comme l’ovni méconnu du rock anglais me rassure (juste un peu).

Sur Moonchild, l’arrangement énergique sert à la fois le riff signature du morceau et les lignes mélodiques du chant de Rory. Les traits mélodiques de la seconde partie sont nourris de toute la virtuosité de Jacques

Le morceau Just a Smile, que Rory jouait également à la guitare acoustique est, dans cet arrangement, souligné par un jeu de percussion sur la caisse de la guitare évoquant les percussions qui soulignaient le titre original et me font penser au bodhram (frame drum irlandais).

Pour Tattoo’d Lady, l’arrangement semble essentiellement bâti sur les mélodies du chant, et le solo qui donne le tournis vaut le détour.

Wheels within wheels, un morceau publié sur un album posthume constitué de morceaux qui n’avaient pas trouvé leur chemin sur un album de Rory de son vivant. Il jugeait ce morceau trop mélancolique, pas assez rock’n’roll. L’instinct mélodique de Jacques Stotzem fait ici des merveilles d’expressivité.

Country Mile, un rock enjoué que Jacques rend ici dans une version au bottleneck.

Out on The Western Plain, un morceau de Leadbelly dont le titre original est When the Boys Were Out on the Western Plains. Un morceau proprement envoûtant dans la version de Jacques.

Wayward child, dont je trouve la version de l’album To Rory presque sage, avec l’avantage indéniable de mettre en avant l’excellente alchimie entre la guitare et la mélodie que l’énergie de l’original met par instants au second plan.

Don’t know where I am going, un morceau acoustique signant l’attachement de Rory au blues et au folk, parfois au détriment de sa carrière commerciale. Un morceau où la patte de Jacques s’exprime pleinement quelque part entre skiffle et ragtime-blues pour 4 minutes 17 secondes de pur bonheur pour amateur de fingerpicking traditionnel.

Follow me et son chant à lancinant constituent le point final du disque (sauf si comme chez moi, il tourne en boucle).

Un CD à recommander et à offrir à tous les amateurs de bonne musique, à tous les guitaristes, aux fingerpickers, aux fans de rock anglais, aux fans de rock tout court, aux fans de Rory Gallagher, aux fans de Jacques Stotzem, aux auditeurs de Classic21, aux fans de musique acoustique, aux fans de belles mélodies, à ta mère, à ton père et à sa sœur, à ta sœur, au mec de ta sœur et à ton pote.

Par hasard, dans ma playlist « Jacques Stotzem », Training, un morceau du second album vinyl de Jacques se lance juste après « To Rory ». Et c’est là, dans ce grand écart temporel et sonore que je mesure le chemin parcouru par Jacques Stotzem à bondir de frette en frette, de corde en corde et de pays en pays, toujours plus haut, plus loin, et surtout… de mieux en mieux.

Note: il y aura une spéciale de l’émission « les classiques de Marc Ysaye » sur Classic 21 le dimanche 8 novembre et la sortie officielle du CD en magasins le lundi 9 (l’album est déjà disponible sur le label de Jacques Stotzem et sur iTunes).

Le lancement du CD sera accompagné d’une tournée   en Belgique dont voici déjà quelques dates :

  • 11/12 – Verviers, Spirit of 66
  • 12/12 – Gelbressee, La Gelbressee
  • 17/12 – Woluwe-St-Pierre, Centre Culturel
  • 10/1 – Ittre, Heptone
  • 12/1 – Mons, Showcase Classic 21
  • 15/1 – Natoye, La Spirale
  • 30/1 – Soignies, Centre Culture
  • 5/2 – Waremme, Centre Culture
  • 6/2 – Bouillon, Le Bouillon Blanc

2 pings

  1. […] évidemment, offrez le CD To Rory de Jacques Stotzem. Parce que Jacques Stotzem est belge, que c’est un guitariste époustouflant, parce que la […]

  2. […] instruments, ou de revenir à une version plus épurée, comme Jacques Stotzem l’a fait pour To Rory, son album hommage à Rory Gallagher. Parfois le travail de l’arrangeur est de créer un format qui sera compatible avec la […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.