La musique, cet insaisissable envahisseur de vie !

Le temps ...

Comment une pratique musicale sérieuse ‘non professionnelle’ s’intègre t’elle à la vie … ?

Il suffit de regarder un pied de micro pour se rendre compte que l’équilibre commence à partir du trépied.

Selon les théories des socio-psychologues, dans un monde idéal, les trois pôles Boulot – Famille (au sens large) – Développement personnel (au sens large) doivent pouvoir s’équilibrer.

Si on mise tout sur un seul pôle, par ex. le travail (cas le plus fréquent), ou la famille pour certain(e)s, plus rarement le développement personnel, ce pôle sera puissant et très valorisant, très consommateur en énergie, mais extrêmement intolérant aux changements. Exemple: annoncer à son boss qu’on fera moins d’heures supplémentaires – faire un burnout – perdre son travail – subir un deuil – annoncer qu’on va prendre du temps pour soi, au détriment de la famille – renoncer à son développement personnel pour fonder une famille ou parce qu’on à trouvé du travail – voir les enfants quitter la maison, sans avoir de projet pour soi … ou de travail. Et en cas d’effondrement ou de creux de vague, il ne reste aucun appui.

Avec deux appuis, la situation peut sembler plus confortable, mais le système subira d’importantes oscillations dans le temps qui pourront agir sur le moral (on ‘néglige’ une de ses valeurs), et en cas d’effondrement, l’effet sur le pôle restant sera très fort et il pourra être affecté de manière irréversible également. Exemple: Perdre son travail et perdre sa famille dans l’orage (ou vice-versa). Ou devoir partir à la recherche du soi négligé, après un revers professionnel ou familial.

Dans une semaine « normale » de 168 heures, 90 heures sont consacrées à l’entretien de soi: dormir, se laver, faire le ménage, etc.

Il reste 78 heures pour d’autres choses (estimations grossières):

  • Le travail: 40 heures environ
  • La famille et les amis: 25 heures
  • Développement personnel (physique et mental): 12 heures
  • Le temps libre: 10-15 heures

La question qui m’obsède: la musique est elle du temps libre, un travail, une source d’interactions sociales ou un pôle de développement personnel ? 

Pour moi la musique est un peu tout ça à la fois … ce qui rend son importance dans ma vie difficile à réguler car elle est valorisante sur tous ces plans à la fois, à l’exception du rapport au travail dans le sens financier du terme, et du rapport à la famille au sens strict.

(1 commentaire)

1 ping

  1. Pour avoir fait ça pendant 30ans c’est parfois l’un au détriment de l’autre c’est très délicat de tout faire bien et il y a toujours des regrets mais la Musique c’est juste une nécessité et donc pas moyen d’y couper ;o)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.