Entretien avec une guitare : l’agenda du nettoyage (partie 3 et fin)

Comme promis, voici la troisième partie de cette série d’articles consacrés à l’entretien de la guitare. Après la prévention et le ménage dans les mythes et idées reçues, il est temps de parler un peu du nettoyage de la guitare.

Ménager sa monture

Si on aime chouchouter sa guitare, certaines étapes du nettoyage sont toutefois à pratiquer avec bon sens et modération. En effet, certains produits sont légèrement abrasifs et d’autres sont nourrissants. L’excès serait nuisible dans les deux cas. Je vous propose un petit planning, évidemment indicatif. Après une série de concerts ou une date éprouvante, ou tout simplement pour se faire beau pour une date importante, on peut évidemment avancer ou postposer l’entretien.

Tous les jours 

Je devrais dire « chaque fois que vous jouez », mais je suis persuadé qu’il faut jouer tous les jours pour bien jouer. 

  • se laver les mains avant de jouer
  • essuyer la guitare et les cordes avec un chiffon doux et propre après avoir joué
  • vérifier si il ne faut pas changer les cordes
  • surveiller l’hygrométrie et la température à laquelle la guitare est stockée
  • ranger la guitare dans un endroit propre et pas trop poussiéreux avec un pied ou un coffre/gigbag adéquat
lecture de l'hygromètre

lecture de l’hygromètre et de la température

A chaque changement de cordes

007 astuces pour rester bien accordé !

Changement de cordes !

A chaque changement de cordes vous pouvez en profiter pour effectuer quelques tâches d’entretien plus poussées.

Une vois les cordes retirées, inspectez votre guitare visuellement. Dépoussiérez les zones difficiles d’accès comme l’espace sous les cordes, la base du chevalet ou entre les mécaniques. N’appuyez pas trop fort sur votre chiffon pour ne pas rayer le vernis. Frottez votre manche pour nettoyer les salissures accumulées au pied des frettes. Si vous avez des soucis de buzz dans les basses ou de corde qui frise, c’est aussi une bonne occasion pour vérifier l’action du manche, les frettes et les encoches du sillet et du chevalet.

Jetez un oeil dans la guitare pour voir si rien n’y traîne : mouton de poussière, plectre, etc.

Vérifiez que les mécaniques sont bien vissées (un peu de jeu sur les bobines est normal). Ne serrez jamais les vis à fond, vérifiez simplement qu’elles n’ont pas de jeu. Inspectez les chevilles et leurs trous. Vérifiez que le sillet de tête et le chevalet sont bien en place et que le chevalet n’est pas en train de se décoller. Si votre sillet est accrocheur, c’est l’occasion de mettre un peu de graphite ou de lubrifiant dans les encoches des cordes, avec modération.

Pour une électroacoustique, vérifiez si le connecteur jack est bien vissé. Regardez si les boutons et curseurs du préampli ne sont pas trop empoussiérés. Ils méritent aussi un petit nettoyage, ave un pinceau par exemple. Jetez un oeil à la position de votre microphone interne si vous en avez un. Vérifiez également de temps en temps la batterie de votre préampli.

Quand faut-il changer les cordes d’une guitare

J’avais déjà discuté ce point dans un billet de 2013.

Pour résumer:

  • En cas de casse, évidemment.
  • quand les cordes sont tachées, oxydées ou sales: regardez les de profil, la face au contact du manche est couverte de salissures. Si un bon coup de chiffon ne peut plus remédier à ce problème, il est temps de changer.
  • Si le son perd de sa dynamique (les basses deviennent sourdes ou frisent, les aiguës sonnent plates).
  • lorsque les cordes sont creusées aux endroits en contact avec les frettes.
  • quand le bobinage, le fin fil métallique entourant la corde, est cassé.
  • mais aussi si les cordes ne conviennent pas à votre jeu et votre guitare.

Certains préfèrent changer de cordes avant un concert ou un enregistrement pour être sûr d’avoir toujours le même son.
On recommande en moyenne de changer de cordes au moins tous les 2 mois, mais cela est fonction de votre jeu et de la vitesse à laquelle votre transpiration oxyde les cordes.

Deux fois par an, le grand nettoyage

Une à deux fois par an, votre guitare mérite un check-up complet et un nettoyage en profondeur. Démontez les cordes et après les inspections habituelles et un dépoussiérage, il est temps de recourir aux produits un peu plus sérieux. 

Le nettoyage en profondeur comporte trois étapes : nettoyer, nourrir, faire briller. Utilisez des produits spéciaux pour la guitare (cf. les idées reçues et les bons plans) et suivez les instructions du fabricant. Protégez votre guitare en la posant sur un support stable et doux pour ne pas griffer pas le vernis. N’hésitez pas à protéger les zones non-traitées avec du ruban adhésif de peintre (qui se décolle sans laisser de résidus.

dépose des cordes et nettoyage de la touche

Nettoyer :

  • Un petit coup de chiffon très légèrement humide ou un peu d’alcool de ménage peuvent venir à bout de traces de transpiration incrustées sur le vernis. (Renseignez vous sur votre type de vernis et le type de produits que vous utilisez pour éviter les accidents !). N’utilisez pas de solvants, ni de produits pour meubles ou pour carrosserie.
  • Pour les zones vernies, le polish est une crème contenant un abrasif léger qui fera disparaître les fines rayures du vernis et les traces incrustées. la règle générale est de mettre peu de produit et de frotter beaucoup. Le produit est souvent laiteux, alors évitez absolument d’en mettre sur les parties non vernies de la guitare si vous ne voulez pas voir tous les pores se transformer en points blancs. Évitez également d’en mettre trop dans les coins et recoins ça laisse des marques blanches qu’il faudra péniblement chasser au coton-tige.
  • Pour la touche et les frettes, une petite boule de laine de fer 0000 enlevera les dépôts accumulés au pied des frettes. Si vous voulez faire briller vos frettes en insistant avec un abrasif plus lourd, protégez le manche avec le ruban adhésif de peintre ou avec une petite lame de métal spéciale qui ne laisse dépasser que la frette. Pensez à protéger vos micros avec de l’adhésif pour éviter qu’ils n’attrapent les petites limailles qui se détachent.
    Nettoyage, laine de fer 0000 et protection du manche

    Nettoyage, laine de fer 0000 et protection du manche

    Il existe également un système de papier abrasif chez Planet waves, le « Fret Polishing system » qui fonctionne très bien. Ne jetez pas l’emballage, il sert aussi de protection pour le manche grâce à des encoches prédécoupées.

    Planet Waves, Fret Polishing System

    Planet Waves, Fret Polishing System

Nourrir : 

Commencez par éliminer soigneusement les résidus de polish, les poussières et les limailles. Pour obtenir un résultat optimal, il est impératif de ne pas utiliser les mêmes chiffons pour la seconde étape. Ici aussi, le règle est de mettre peu de produit et de frotter beaucoup.

  • Pour les zones vernies, le terme nourrir est un peu abusif, la plupart des vernis industriels sont épais et parfaitement scellés. Les produits laisseront un léger film de surface destiné à raviver le contraste du dessin du bois et à protéger le vernis des effets mécaniques et de la dégradation liée à la lumière. La fine couche de cire empêchera les poussières et la sueur d’adhérer au vernis, pour quelque temps.  
  • Pour la touche non vernie, on met une goutte ou deux d’huile de pépin de citron (pas l’huile essentielle concentrée !) ou de fretboard conditionner sur un chiffon et on étale. On laisse poser quelques minutes et on enlève soigneusement l’excédent avec un chiffon.On évité d’en mettre partout sur la guitare, notamment sur les zones vernies. Certains s’en servent sur le vernis pour retirer les traces, mais je trouve l’excédent trop pénible à enlever.

Faire briller : 

  • A nouveau, suivre les instructions du fabricant à la lettre.
  • Un chiffon sec et propre qui n’aura pas été contaminé par les opérations précédentes sera nécessaire.
  • C’est l’étape où de mon expérience on peut mettre (un peu) plus de produit, et frotter (un peu) moins pour obtenir un résultat optimal
Dalbergia latifolia

Faire briller !!

Voilà, j’espère avoir pu démystifier un peu le sujet. N’hésitez pas à commenter ou compléter !

1 ping

  1. […] entretenir son instrument […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.