Danger : les mauvaises positions pour la guitare

Si vous pensiez tomber sur un énième article sur la position idéale pour le guitariste jouant de son instrument, désolé. Je voulais vraiment vous parler du danger des positions néfastes … pour votre guitare. Très régulièrement quand je vois des gens présenter fièrement leur instrument, parfois pour le vendre,  j’ai des sueurs froides en voyant la position dangereuse dans laquelle se trouve l’instrument.

Petit tour d’horizon: 

Le sournois : le case ou le gigbag non fermé

Toujours fermer au moins une attache

Toujours fermer au moins une attache

Subtil et sournois, car on pense la guitare en sécurité dans sa caisse ou dans son gigbag. Mais les attaches ou les tirettes sont ouvertes. Lorsqu’on saisit la poignée, patatras, c’est la chute. Pour la petite histoire, j’ai expérimenté ceci avec la guitare(une belle Yamaha mini-jumbo) de mon frère. Le case est resté fermé jusqu’en haut d’un escalier et s’est ouvert sur la première marche. La guitare a dévalé les marches. Le manche a tenu bon,  mais le vernis a pris des coups.

Vous n’êtes jamais sûr d’être le seul à déplacer votre guitare. Alors pensez toujours à fermer au minimum une attache quand vous posez votre guitare. Vous ou une autre personne ne penserez pas toujours à vérifier au moment de saisir l’instrument.

  • le danger :  chute
  • conséquences les plus probables : bris du manche, fracture de la tête, fissures, dégâts dans le vernis, bris de mécanique
  • prévention : toujours fermer au minimum une attache du case et la tirette du gigbag quand on pose la guitare, et toujours vérifier les attaches ou les tirettes quand on saisit l’instrument

La double tirette du diable : le gigbag, le frottement et la gravité

Une variante avec les gigbags qu’on porte sur le dos. Quand les deux navettes des tirettes sont en bas, au centre, le poids de la guitare peut écarter les navettes et la guitare fera une chute qui peut enfoncer l’éclisse. Le choc sur le bouton de sangle peut décoller le bloc qui se situe à cet endroit et décoller la table.  Avec un peu de malchance, la guitare dans sa chute se brisera la tête ou une mécanique 

  • le danger :  chute sur l’éclisse 
  • conséquences les plus probables : éclisse enfoncée, table décollée, bouton de sangle cassé, fissures et dégâts de vernis
  • prévention : toujours fermer la tirette du gigbag en amenant les navettes sur le côté, près de la poignée.

Le presque-en-sécurité : le case ouvert

Presque ...

Presque …

Même dans son case, une guitare n’est pas forcément à l’abri. Rien de mieux qu’un case ouvert pour diriger tout objet qui tombe vers la guitare. Par exemple si vous êtes en train de manipuler un pied de micro, un micro, des câbles ou des outils.

  • le danger :  chute d’objets sur la guitare
  • conséquences les plus probables : dégâts de vernis ou fissures si l’objet est vraiment lourd
  • prévention : toujours fermer le case, et au minimum une attache

La guillotine du bord de table : un classique

la guillotine

la guillotine

Le classique, le cas le plus fréquent je pense. C’est la manière la plus courante pour poser sa guitare pour la présenter. La guitare tient par la petite zone d’appui de quelques millimètres derrière la tête, posée sur une surface arrondie. Un courant d’air, une vibration, un crétin de chat et c’est la chute vers le côté, avec bris de mécanique ou de tête.  Une chute vers l’avant causera souvent moins de dégâts. L’énergie du choc en coup de bambou le long du manche peut briser ou décoller les éléments qui le constituent en causant des dégâts invisibles. Une variante implique d’appuyer la guitare contre un bord de chaise ou de tabouret dont le poids suffit à peine à tenir la guitare en place. Succès garanti.

  • le danger :  chute vers le côté
  • conséquences les plus probables : fracture de la tête ou des mécaniques, plus sournoisement le décollement du truss rod ou sa fracture
  • prévention : toujours fermer le case, et au minimum une attache

El carrusel de la muerte (aka le carrousel de la mort)

le carroussel de la mort

le carrousel de la mort

Posé sur un minuscule point d’appui bombé, la guitare peut tourner autour de cet axe provisoire et tomber pour mille et une raison: choc, vibrations dans le sol, passage, un crétin de chat ou même un courant d’air.

  • le danger :  chute 
  • conséquences les plus probables : coups dans le vernis, fracture de la tête ou des mécaniques
  • prévention : toujours fermer le case, et au minimum une attache

Le divan en couché ou assis : danger

On le fait tous. Même si ce n’est pas le pire des cas, il y a deux possibilités pour mettre sa guitare en danger dans un fauteuil. Le lit sur lequel on répète n’est qu’un e variante du fauteuil. 

Couchée, on peut la croire en sécurité, mais quelqu’un risque tout bonnement de s’asseoir dessus. On attrape la télécommande en fixant la télé et on se laisse choir … dans sa guitare. Pour peu qu’on soit distrait … 

  • le danger :  écrasement
  • conséquences les plus probables : table enfoncée, éclisse fendue
  • prévention : garder un oeil sur sa guitare en permanence et ne pas oublier soi-même qu’elle est là
Couchée dans le divan

Couchée dans le divan

Debout, et quelqu’un pourra la déséquilibrer en s’asseyant à côté, avec des conséquences semblables à la guillotine mentionnée plus haut. Bien que les manches soient renforcés et bougent peu en général, je ne suis pas fan de cet appui de la tête contre un mur.

"Assise" dans le divan

« Assise » dans le divan

  • le danger :  écrasement et chute
  • conséquences les plus probables : table enfoncée, éclisse fendue ou tête cassée, manche fendu
  • prévention : garder un oeil sur sa guitare en permanence et ne pas oublier soi-même qu’elle est là

Pour garder la forme, évitez les échauffements !

Comment garder la forme !

Comment garder la forme !

Les luthiers le savent, pour déformer du bois il faut le chauffer. Beaucoup de guitaristes l’ignorent, pour ne pas déformer son manche, il vaut mieux éviter de le chauffer. Du coup, poser sa guitare contre ou près d’un radiateur ou d’une source de chaleur est une mauvaise idée, surtout combinée avec la position de la guillotine.

  • le danger :  déformation (et chute dans le cas de l’illustration)
  • conséquences les plus probables : manche déréglé ou vrillé dans le pire des cas 
  • prévention : éviter les sources de chaleur

Comme toujours, on me répondra « j’ai toujours fait comme ça et il ne m’est jamais rien arrivé ». Mais jusqu’ici tout va bien comme disait le gars qui tombait de l’immeuble en passant devant le 5eme étage. En trente ans, j’ai connu un cas pour chacun de ces exemples.

J’ai certainement dû en oublier. La conclusion est que pour éviter les risques, on met sa guitare dans son coffre ou dans son gigbag et on le ferme. On peut aussi la poser dans un endroit sûr sur un pied destiné à cet usage.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.