«

»

Oct 24 2010

Imprimer ce Article

Compte-rendu du concert au Senor Duck

concert, David van Lochem, Senor Duck

Concert au Senor Duck

Du son, de l’espace, des amis virtuels enfin rencontrés, des éclats de voix et du plaisir malgré tout !

Lovely roadie et moi sommes arrivés sur place environ une heure avant le début du concert. J’étais parti sur l’idée de prendre un parking payant, mais par chance, on trouve une place gratuite non loin du « Senor Duck ».

L’espace scénique nécessite un peu de rangement: bouger la table… et les clients attablés.  Je pensais que le fauteuil bougerait aussi, mais finalement il restera. L’installation est rapide … je commence à connaitre le matos … et lovely roadie aussi. Mon sac pour pied de micro est un réel bonus, l’air de rien … on peut porter plusieurs sacs à l’aide de poignées, mais un pied de micro, c’est un truc à se coincer les doigts.

Je me sens un rien à l’étroit sur la scène (alors que des groupes jouent ici), je manque de dégagement pour l’ampli et je joue face à un muret à hauteur des genoux qui renvoie le son dans la guitare, ce qui me causera quelques soucis de Larsen (alors qu’en général, mon ampli est plutôt tranquille de ce côté là). Finalement je mets le coffre de guitare dans le fauteuil et je me place un rien en oblique pour ne pas repiquer trop de son du mur d’en face.

J’ai un petit regret de ne plus avoir le Fishman SA220 qui se serait joué de ce genre de configurations.

concert, David van Lochem, Senor Duck

Concert au Senor Duck

Le public arrive, des inconnus, la famille, d’anciens élèves, des amis de longue date, dont certains que je rencontre pour la première fois en chair et en os – enfin, l’un en chair, l’autre en os :)) Quelques Sms et mails de désistement: fièvre/crise conjugale, impondérable: bonne soirée les gens, j’espère que tout s’arrangera et qu’on se verra une autre fois.

Quelques amis de longue date passent après un long, très long apéro … ils sont chauds comme la braise. « Ah merde, il y a concert ! » – dit l’homme au coin du comptoir.

concert, David van Lochem, Senor Duck

Concert au Senor Duck

Je laisse passer un quart d’heure … puis je lance le premier set avec « Wicked weasel ».  Le bruit des conversations monte crescendo avec le son du morceau … les piliers de comptoirs ont un monde à refaire et ma musique ne les en empêchera pas. J’ai presque l’impression qu’ils crient pour couvrir le son de ma musique. Je perds un peu pied dans le début du second morceau, mais « on reprend ».

Le premier set se passe assez bien, même si je regrette que mes balades filigranes aient tant de mal à percer le brouhaha. Mon inédit, « Lovely roadie » passe plutôt bien. Même Caravansérail tombe un peu à plat alors qu’en général il produit une belle ambiance. Ambiance trop intime, show sans doute pas assez « autoritaire », je dois interagir plus, capter les électrons libres. Un ivrogne quitte le bar, un autre entre en scène, un couple se chamaille à grands éclats de voix. Le barman et l’un ou l’autre ami tentera de mettre de l’ordre, sans grand succès.

Jouer à contre-courant draine bcp d’énergie, on est loin des fignolages et de la sculpture de sons. mais je refuse d’entrer dans la guerre des décibels.

Le break arrive … Lovely roadie me sent tendu, dans les cordes. Elle me donne le conseil en or: « laisse tomber, joue pour ceux qui écoutent et prend du plaisir ».

J’entame le second set plus sereinement et j’envoie un « Jack in a box »  bien poutré. Je remanie la playlist, pour éviter les reprises de balades trop  intimes (exit … « Sur Vesdre »). Le dernier morceau, un arrangement inédit de « Smoke on the water » capturera à nouveau l’interêt.

concert, David van Lochem, Senor Duck

Concert au Senor Duck

Quelques commentaires élogieux de ceux qui ont « fait l’effort d’écouter » comme disait un gars au bar. Je pense à améliorer le set, la présentation, être plus présent, apprendre, évoluer, s’adapter pour la prochaine fois.

Replier le matos, empocher le cachet … et boire un verre avec les amis venus m’écouter. Je rencontre enfin des gens que je connais depuis des années … en partant, je reçois un porte-clefs « petit canard » en plastique, j’adore. L’endroit est sympa: en groupe ou avec un harmoniciste, j’y retournerais volontiers.

Je me prends aussi à rèver de rangs de chaises de gens venus écouter, mais ça se mérite, … et ça viendra.

Lien Permanent pour cet article : http://guitar.vanlochem.be/compte-rendu-du-concert-au-senor-duck/

(1 commentaire)

  1. davanlo_guitar

    [Guitare] Compte-rendu du concert au Senor Duck http://guitar.vanlochem.be/guitare/compt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>