Compte-rendu de lecture: Musique et stratégies numériques

Musique et stratégie numérique 2012

Voilà j’ai fini le second livre commandé à Madame Irma.

J’y ai trouvé un diagnostic de la situation du marché de la musique en 2012, des cas pratiques (récents) et des témoignages d’artistes (vivants !) dans la tourmente qui tiennent grâce à l’implication des fans et à des approches très originales et innovantes.

On y évoque la répartition des fans en groupes, des actions simples et des retroplannings d’actions pour divers moments clés de la carrière d’un musicien … bref, une saine lecture pour un artiste en 2012.

Evidemment, pas de solution miracle à la crise … ça se saurait !

[important]Ce que je retiens de cette lecture c’est le rôle essentiel que jouent les fans. Vous êtes plus que jamais consomm’acteurs de musique.[/important]

En adhérant, en likant, en faisant jouer le bouche à oreille, en partageant et en venant aux concerts, en soutenant nos petites idées débiles, vous insufflez de la vie aux projets musicaux. La direction artistique et la promo par des labels (ou par des collectifs) s’estompe au profit du plébiscite populaire de l’artiste indépendant d’une structure. Mais le gain éventuel est divisé par 1000, d’où la nécessite de se produire en live et de vendre sa musique au concert combinée à la nécessité d’offrir un maximum de gratuit par ailleurs.

Avant l’artiste était promotionné et offert à l’achat au public. De nos jours l’artiste s’offre et le public dispose, à l’artiste de stimuler la décision d’achat.  Toute la difficulté consistant à émerger de la masse, par la qualité, l’originalité et une utilisation stratégique d’internet et des réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.