«

»

Août 27 2014

Imprimer ce Article

10 moyens infaillibles pour (ne pas) user votre prof de guitare !

L'élève modèle ! (Oh ça va, on peut fantasmer un peu, non ?)

L’élève modèle ! (Oh ça va, on peut fantasmer un peu, non ? – puis de toute façon, je préfère les OM)

Bien qu’il possède le pouvoir fabuleux de jouer de la guitare, votre prof est un être humain avant tout. Avant la rentrée des divers ateliers et cours de guitare, voici un recueil des go-go et des no-no de la vie de prof de guitare.

Voici dix astuces pour que la relation avec votre prof soit durable et fruitive.

– Soyez ponctuel et prévenez en cas d’empêchement ! Si vous ne prévenez pas quand vous êtes absents, et que vous êtes régulièrement en retard, votre prof ne saura jamais si vous allez arriver ou pas. Cette impression d’être pendu à un clou en regardant l’horloge est une des sensations les plus irritantes qui soient.

– Ayez toujours votre matériel avec vous ! C’est parfois un peu pesant de commencer une leçon par une séance de prêt en tous genres : papier, accordeurs, bics ou crayons, voire jeux de cordes (ou guitare). Surtout si vous êtes déjà arrivés en retard.

– Prenez soin de vos partitions et tablatures ! Vous avez encore perdu votre partition ? (qui par ailleurs était un torchon). Mais vous avez également perdu les notes que vous aviez prises dessus, profitez-en pour redemander le déchiffrage complet main gauche et main droite, les gens adorent répéter ce genre d’informations.

– Prenez soin de votre guitare ! C’est toujours un plaisir quand on vous demande d’accorder une guitare poisseuse, avec des cordes ayant connu le camping de plusieurs festivals de l’été… de l’an passé. Votre guitare ne doit pas être un obstacle entre vous et la musique, elle doit être entretenue, réglée et accordée. Si vous ne savez pas comment faire, faites vous conseiller par votre prof.

– Prenez soin de vous ! Comme pour toute interaction humaine, les règles élémentaires de l’hygiène sont d’applications. Mains propres, vêtements n’ayant pas servi de sac de couchage, chaussures exemptes du mélange bière, boue, vomi de votre dernier festival. Être sobre (je parle de l’alcool, mais aussi du joint) et avoir les idées claires est un must ! Note : Le déodorant sert à prévenir les odeurs d’un corps propre, il ne sert pas à maquer les mauvaises odeurs.

– Répétez et travaillez ! Difficile de progresser avec un élève qui découvre sa partition à chaque cours. Essayez de programmer des petites séances de travail régulières plutôt qu’un marathon de rattrapage en une heure avant votre leçon. Si l’essentiel du déchiffrage a été fait, et qu’il ne reste pas de questions, la balle est dans votre camp. Votre prof ne pourra vous corriger et vous aider que si vous avez quelque chose à lui montrer.

– Jouez sans vous faire prier ! Comment vous aider à progresser si vous refusez de montrer l’avancement des travaux. Ce n’est qu’en vous écoutant que votre prof pourra vous aider. Il est tout à fait normal de ne pas jouer très bien, a fortiori devant un auditeur attentif, mais ça fait partie du processus d’apprentissage. Épargnez à votre prof la fastidieuse tâche de vous tirer les notes du nez une par une.

Bonne humeur et bonne volonté sont de mise ! Après tout c’est vous qui avez envie de jouer de la guitare ! Alors réservez vos soupirs pour le silence de durée équivalente. Les peines de cœur font de belles chansons et la gueule de bois est un sujet à plaisanteries entre adultes, pas un motif pour faire la tête.

– Respectez les choix de votre prof ! Quand il choisit un morceau, il a de bonnes raisons de le faire. Un morceau adapté à votre niveau et présentant les éléments techniques de ce moment précis de votre parcours d’apprentissage sera idéalement un morceau qui vous plaît, mais pas forcément ! N’oubliez pas que ce que vous apprenez pour un morceau vous servira pour tous les autres.

– Respectez les conseils de votre prof ! Essayez d’appliquer les conseils que vous recevez. Les indications pour les doigtés main gauche et droite sont exceptionnellement facultatives. La plupart du temps, il y a une et une seule manière de jouer quelque chose correctement, pour que le son, le rythme et l’intention musicale soient en accord avec le style du morceau abordé. Persévérer dans l’erreur, surtout de manière délibérée est une insulte à l’expérience de votre prof. « J’ai toujours fait comme ça » est une des raisons pour lesquelles vous ne progressez pas. Ce que vous apprenez à bien faire rejaillira sur tout votre répertoire… ce que vous faites mal aussi.

Bien sûr, toutes ces choses arrivent… mais n’en faites pas une (mauvaise) habitude.

Lien Permanent pour cet article : http://guitar.vanlochem.be/10-moyens-infaillibles-pour-ne-pas-user-votre-prof-de-guitare/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>